suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature américaine  / Ce que l'on sème

Ce que l'on sème

Disponible en librairie Disponibilite_info
Nous vous expédierons votre commande dès son traitement (week-ends et jours fériés exclus). Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de 1 à 3 jours.

Éditeur : GALLIMARD Collection : DU MONDE ENTIER Date de parution : 09 septembre 2019 Rayon : LITTERATURE AMERICAINE Format : Broché EAN13 / ISBN :

9782072796784

Couverture du livre Ce que l'on sème - Porter Regina - 9782072796784
feuilleter
agrandir
Disponible en librairie Disponibilite_info
Nous vous expédierons votre commande dès son traitement (week-ends et jours fériés exclus). Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de 1 à 3 jours.

Ajouter au panier
papier
37,95 $
epub Cadenas Livre protégé par DRM, Cliquez ici pour plus d'info.
28,99 $
pdf Cadenas Livre protégé par DRM, Cliquez ici pour plus d'info.
28,99 $
Panier
À lire
« Ce que l'on sème, premier roman de Regina Porter, n'est pas une énième tentative de transposer la difficile et contradictoire histoire des États-Unis sur papier. Certes, l'action du livre s'étale tout au long du XXe siècle, mais l'originalité du récit et de sa composition apporte une touche de fraîcheur à ce contexte social si souvent exploité. Ainsi, Porter nous balance au début les personnages qui formeront les récits et, comme une chaise musicale, s'amuse à les faire tourner sans arrêt. Reliés par différents degrés de parenté, on assiste bouche-bée à la narration de petits morceaux de leur vie, en sautant gracieusement d'un personnage à son cousin, pour revenir à son grand-père en passant par son fils illégitime. On découvre des morceaux méconnus de l'histoire de ce pays voisin tels que la figure de Bessie Coleman, la première femme noire à piloter un avion; l'unité des Marines afro-américains mobilisés au Vietnam; les corps de pompiers du XIXe siècle ou les rondeurs de la « Fat Woman » Jolly Mazie. Brillant tant narrativement que structurellement, Ce que l'on sème amène le lecteur à vivre l'histoire universelle de l'amour, ainsi qu'être plongé au cœur de l'inévitable ségrégation toujours présente dans l'Histoire des États-Unis du siècle dernier. Une réussite absolue à découvrir sans hésiter!  »

extrait sélectionné

Quand le garçon eut quatre ans, il demanda à son père pourquoi les gens avaient besoin de dormir. Son père répondit : « Pour que Dieu puisse refoutre à l'endroit ce que les gens foutent à l'envers. »
Quand le garçon eut douze ans, il demanda à sa mère pourquoi son père était parti. La mère répondit : « Pour pouvoir répandre son foutre dans tout ce qui bouge. »
Quand le garçon eut treize ans, il voulut savoir pourquoi son père était revenu à la maison. Sa mère lui dit : « À quarante et un ans, j'ai autre chose à foutre que d'aller chercher quelqu'un avec qui baiser. »
À quatorze ans, quand les obscénités semblaient se déverser de la bouche de ses amis comme l'eau d'un tuyau percé, le terme foutre n'avait aucun attrait aux yeux du garçon. Absolument. Aucun. Attrait.

Ce qu’en dit l’éditeur
Alors que l’Amérique panse encore la plaie ouverte de la Seconde Guerre mondiale, la destinée de deux familles se met en marche. James Vincent, d’ascendance irlandaise, fuit un foyer familial chaotique pour faire des études de droit à New York où il deviendra un brillant avocat. De son côté, Agnes Miller, une jeune femme noire à l’avenir prometteur, voit son rendez-vous amoureux tourner au cauchemar lorsque la police arrête sa voiture sur une route déserte en lisière d’un bois de l’État de Géorgie. Les conséquences de cette nuit funeste influeront inexorablement sur sa vie et celle de ses descendantes. Pendant plus de six décennies de changements radicaux – de la lutte pour les droits civiques aux premières années de la présidence d’Obama, en passant par le chaos de la guerre du Vietnam –, les familles de James et Agnes demeureront inextricablement liées. Au fil de cette spectaculaire fresque familiale et amoureuse, ce roman donne à voir les coulisses méconnues de l’histoire d’une nation. Avec une justesse, un humour et une maîtrise rares, Regina Porter creuse les traumatismes des États-Unis sur plusieurs générations et expose avec grande intelligence les mouvements profonds d’une société sur plus d’un demi-siècle.
Ce livre a été associé à la Vitrine : Rentrée littéraire
Ce livre a été associé à la Vitrine : Littérature américaine
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Dîner à Montréal - BESSON PHILIPPE - 9782260053170
    Dîner à Montréal BESSON PHILIPPE 27,95 $
  2. Couverture du livre Femme aux cheveux roux (La) - PAMUK ORHAN - 9782072720048 version électronique disponible
    Femme aux cheveux roux (La) PAMUK ORHAN 35,95 $
  3. Couverture du livre Tous, sauf moi - Melandri Francesca - 9782072781711 version électronique disponible
    Tous, sauf moi Melandri Francesca 42,95 $
  4. Couverture du livre Venise à double tour - KAUFFMANN JEAN-PAUL - 9782849905845 version électronique disponible
    Venise à double tour KAUFFMANN JEAN-PAUL 42,95 $
  5. Couverture du livre Transparence - DUGAIN MARC - 9782072797033
    Transparence DUGAIN MARC 32,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2019 - Gallimard Montréal