🔎 suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Volume 46, numéro 1, 2010 - Responsabilités de la littérature : vers une éthique de l’expérience

Volume 46, numéro 1, 2010 - Responsabilités de la littérature : vers une éthique de l’expérience

, , , , , , , ,

À télécharger
À télécharger

Éditeur : Les Presses de l’Université de Montréal - Études françaises Date de parution : 05 mai 2020 EAN13 / ISBN :

9782760641365

Couverture du livre Volume 46, numéro 1, 2010 - Responsabilités de la littérature : vers une éthique de l’expérience - FOREST PHILIPPE - 9782760641365
feuilleter
agrandir
À télécharger
À télécharger

Ce qu’en dit l’éditeur
Dans La pensée du roman en 2003, Thomas Pavel suggérait que « l’objet séculaire » de l’intérêt du roman est « l’homme individuel saisi dans sa difficulté d’habiter le monde[2] ». Walter Benjamin de son côté faisait du roman « la forme que les hommes se procurèrent, lorsqu’ils ne furent plus capables de considérer que du seul point de vue des affaires privées les questions majeures de leur existence[3] ». L’intérêt de la philosophie contemporaine pour la littérature est à rapporter à de telles propositions. Dans son introduction à l’ouvrage collectif Éthique, littérature, vie humaine, en 2006, Sandra Laugier remarque que « la littérature nous donne […] à voir et à vivre la difficulté d’accès au monde, au réel », en sa qualité d’« expérience indissolublement intellectuelle et sensible[4] ». Daniel Schwarz écrit pour sa part dans un article intitulé « A Humanistic Ethics of Reading » : « Literature provides surrogate experiences for the reader, experiences that, because they are embodied within artistically shaped ontologies, heighten our awareness of moral discriminations[5]. » L’aspect moral dans ces approches n’est donc pas nécessairement contenu dans le texte, sous la forme d’un message ou d’une conduite à suivre, mais plutôt, parce qu’il met en jeu des représentations de l’agir et du penser humains, dans le dialogue qui se noue entre le lecteur et le texte, espace où peut s’exercer librement son discernement. Ce qu’on entend par éthique dans le présent dossier se rapproche alors de la définition qu’en donne Charles Taylor à la suite de Bernard Williams dans son étude de l’identité moderne : « l’ensemble des moyens que nous mettons en oeuvre pour répondre à la question “comment devrions-nous vivre ?”[6] »
Biographie
Né en 1962, Philippe Forest est essayiste et romancier. Il est notamment l'auteur de L'enfant éternel (prix Femina du premier roman 1997), Sarinagara (prix Décembre 2004) et Tous les enfants sauf un (2007).
Robert Dion est professeur au Département d’études littéraires de l’UQAM et directeur du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ). Il se spécialise dans l’histoire de la critique, l’herméneutique littéraire et la théorie des genres.
Professeur de littérature québécoise à l’Université d’Ottawa, puis à l’UQAM et maintenant à l’Université McGill, Michel Biron a publié en 2000 L’Absence du maître, Saint-Denys Garneau, Ferron, Ducharme (prix Jean Éthier-Blais). Il est aussi le coauteur d’une magistrale Histoire de la littérature québécoise (Boréal, 2007 ; prix Gabrielle Roy et prix Jean Éthier-Blais).
Yvon Rivard est professeur de lettres françaises et québécoises et de création littéraire à l’Université McGill. Après Mort et Naissance de Christophe Ulric (1976), puis L’Ombre et le Double (1979), son œuvre romanesque s’épanouit dans la trilogie que forment Les Silences du corbeau (1986, Prix du Gouverneur général), Le Milieu du jour (1995, Grand Prix du livre de la Ville de Montréal) et Le Siècle de Jeanne (2005, Grand Prix du livre de la Ville de Montréal).
Simone Grossman enseigne les littératures française et québécoise à l’université israélienne Bar Ilan. Spécialiste des relations entre la peinture et la littérature dans le surréalisme et le fantastique, elle a publié des essais sur Julien Gracq et André Pieyre de Mandiargues.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Em - Thúy Kim - 9782764813294
    Em Thúy Kim 24,95 $
  2. Couverture du livre Ickabog (L') - ROWLING J.K. - 9782075150552 version électronique disponible
    Ickabog (L') ROWLING J.K. 37,95 $
  3. Couverture du livre Faire les sucres - Britt Fanny - 9782924491478 version électronique disponible
    Faire les sucres Britt Fanny 24,95 $
  4. Couverture du livre Ci-gît l'amer: guérir du ressentiment - FLEURY CYNTHIA - 9782072858550 version électronique disponible
    Ci-gît l'amer: guérir du ressentiment FLEURY CYNTHIA 39,95 $
  5. Couverture du livre Victoire! - TREMBLAY MICHEL - 9782330145828 version électronique disponible
    Victoire! TREMBLAY MICHEL 18,95 $


© 2001-2020 - Gallimard Montréal