🔎 suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Volume 39, numéro 1, 2003 - Les imaginaires de la voix

Volume 39, numéro 1, 2003 - Les imaginaires de la voix

, , , , , , , , , , ,

À télécharger
À télécharger

Éditeur : Les Presses de l’Université de Montréal - Études françaises Date de parution : 17 juin 2020 EAN13 / ISBN :

9782760641808

Couverture du livre Volume 39, numéro 1, 2003 - Les imaginaires de la voix - MARTIN JEAN-PIERRE - 9782760641808
feuilleter
agrandir
À télécharger
À télécharger

Ce qu’en dit l’éditeur
La voix est un corps sonore qui voyage dans le temps et dans l’espace. Les « transports » de la voix ne sont pas seulement des élans spirituels, émotifs ou pulsionnels, ils sont aussi des combinés téléphoniques, des écrans télévisuels, des haut-parleurs, des radios : les « milieux » de la voix se diversifient et se multiplient avec les médias et les formes de télécommunication, mais si la technologie hante nos imaginaires contemporains, elle reste en prise tant avec la question du sujet et du corps qu’avec celle du collectif ou de la machine elle-même et de ses résistances. Entre la voix de l’âme, du coeur, du peuple (des régions, des femmes, des hommes, des jeunes, des minorités), la voix-radio ou la voix-cinéma, le spectre va s’élargissant. Dans cet entrecroisement des voix, on peut constater un mouvement d’atomisation à tous les niveaux. La voix du sujet se dissémine, la voix collective se localise, la voix médiatique se diversifie. Sans doute est-ce là le point de départ de ces imaginaires de la voix. Il s’agit ici de faire travailler des transports et des transferts imaginaires qui relèvent précisément des métamorphoses de la voix moderne et contemporaine en littérature ainsi qu’en théâtre et en cinéma.
Biographie
Universitaire atypique, ex-maoïste (cela compte dans son parcours intellectuel), Jean-Pierre Martin, né en 1948, enseigne la littérature française contemporaine à l’université de Lyon 2. Il est l’auteur, notamment, d’une monumentale biographie d’Henri Michaux, parue en 2003 chez Gallimard, d’un Contre Céline (José Corti, 1997), et d’un récit publié par Fayard en 2004, Sabots suédois. Nous avons publié de lui Le Livre des hontes (Fiction et Cie, 2006).
Université de Montréal marie-pascale.huglo@umontreal.ca
Alexie Tcheuyap est professeur au Département d’études françaises de l’Université de Toronto. Ses domaines de recherche sont les littératures et les cinémas francophones, l’adaptation, les liens entre folie et littérature. Il a publié De l’écrit à l’écran. Les réécritures filmiques du roman africain francophone (Ottawa, University of Ottawa Press, 2005), Conflits idéologiques dans Le Croissant des larmes de J. Tshisungu wa Tshisungu (Sudbury, Éditions Glopro, 2004) et Esthétique et folie dans l’oeuvre romanesque de Pius Ngandu Nkashama (Paris, L’Harmattan, Collection Critiques Littéraires, 1998). Outre de nombreux articles consacrés aux cinémas africains francophones, il a édité en 2001 avec Sada Niang un numéro spécial de la revue Présence Francophone intitulé « Littérature et Cinéma en Afrique francophone ».
Né à Montréal en 1946, Pierre Nepveu est poète, essayiste et romancier et il a enseigné la littérature à l’Université de Montréal de 1978 à 2009. Il a consacré de nombreux travaux critiques à la littérature et à la poésie québécoise contemporaine dans des ouvrages comme Les mots à l’écoute (réédition Nota Bene 2002) et L’écologie du réel (Boréal, 1988; 1999). Essayiste, il est aussi l’auteur d’Intérieurs du Nouveau Monde, qui a obtenu le prix du Gouverneur général en 1998, de Lectures des lieux et d’un recueil de ses chroniques de poésie parues dans le magazine Spirale, La poésie immédiate aux Éditions Nota Bene (2008). Il a fait paraître avec Laurent Mailhot en 2007 une nouvelle édition de l’anthologie La poésie québécoise des origines à nos jours(Typo). Comme poète, il est notamment l’auteur de Romans-fleuves et Lignes aériennes, parus aux Éditions du Noroît et qui ont tous deux obtenu le prix du Gouverneur général, en 1997 et 2002. La rétrospective de son œuvre poétique, Le sens du soleil. Poèmes 1969-2002, a été publiée aux Éditions de l’Hexagone. Depuis plusieurs années, il se consacre, avec Marie-Andrée Beaudet, à l’édition de l’œuvre éparse de Gaston Miron, dont il prépare en même temps la biographie. Il a obtenu du Gouvernement du Québec le prix Athanase-David pour l’ensemble de son œuvre en 2005. Il est membre de l’Académie des lettres du Québec.
Dominique Rabaté est professeur de littérature contemporaine à l'université de Bordeaux III, où il dirige le Centre de recherches sur les modernités littéraires.
Il a dirigé et publié de nombreux ouvrages, notamment sur Louis René des Forêts et sur le roman français.
Alain TROUVÉ est Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Université de Rouen. Ses travaux portent en particulier sur l’histoire des idées pédagogiques et la philosophie de l’éducation.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Em - Thúy Kim - 9782764813294
    Em Thúy Kim 24,95 $
  2. Couverture du livre Une terre promise - Obama Barack - 9782213706122
    Une terre promise Obama Barack 49,95 $
  3. Couverture du livre Nos oiseaux - Dupont Éric - 9782925059080
    Nos oiseaux Dupont Éric 27,95 $
  4. Couverture du livre Voyageuse de nuit (La) - ADLER LAURE - 9782246826019
    Voyageuse de nuit (La) ADLER LAURE 32,95 $
  5. Couverture du livre Victoire! - TREMBLAY MICHEL - 9782330145828 version électronique disponible
    Victoire! TREMBLAY MICHEL 18,95 $


© 2001-2020 - Gallimard Montréal