🔎 suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Politique et Sociétés. Vol. 33 No. 1, 2014

Politique et Sociétés. Vol. 33 No. 1, 2014

L’intersectionnalité : dominations, exploitations, résistances et émancipation

, , , , , , , , , , ,

À télécharger
À télécharger

Éditeur : Société québécoise de science politique Date de parution : 01 octobre 2019 EAN13 / ISBN :

9782925058045

Couverture du livre Politique et Sociétés. Vol. 33 No. 1,  2014 - LAMOUREUX DIANE - 9782925058045
feuilleter
agrandir
À télécharger
À télécharger

Ce qu’en dit l’éditeur
L’origine militante de la perspective intersectionnelle est désormais connue (Bilge, 2010 : 47 ; Jaunait et Chauvin, 2013 : 286) et c’est au courant le plus radical du féminisme africain américain de la fin des années 1970 (Dorlin, 2012 : 13) que l’on doit d’avoir impulsé une véritable rupture au sein de la théorie critique en mettant en exergue « l’imbrication » des différents systèmes d’oppression (Combahee River Collective, 2000). Si celle-ci était déjà au coeur des revendications des militantes abolitionnistes du milieu du dix-neuvième siècle, en témoigne le fameux discours de Sojourner Truth[2], ce n’est qu’à partir des années 1980 que la nécessité de penser cette « imbrication » parvient à s’imposer dans le milieu universitaire. Les pionnières (Rich, 1979 ; Davis, 1981 ; hooks, 1981 ; Hull et al., 1982) soulignent alors notamment le dilemme politique auquel les féministes noires se trouvent de facto confrontées en raison de la tendance prédominante à la mise en concurrence des luttes féministes et antiracistes, tout en pointant le racisme des unes et le sexisme des autres. Concrètement, et pour le dire comme bell hooks[3]
Biographie
Diane Lamoureux est professeure de philosophie politique au département de science politique de l’Université Laval. Elle est l’auteure de divers textes portant principalement sur le féminisme, l’antiféminisme et la théorie politique, dont «Pensées rebelles. Autour de Rosa Luxemburg, Hannah Arendt et Françoise Collin» (Remue-ménage).
Né à Montréal, Stéphane Lefebvre est passionné de voyages et il est animé d’un esprit cosmopolite. Son travail dans le domaine de l’informatique l’a amené à passer plusieurs années à l’étranger. Infidélités est son premier roman.
Chantal Maillé est professeure titulaire à l’Institut Simone de Beauvoir de l’Université Concordia. Ses travaux de recherche sur les politiques féministes et les mouvements de femmes sont au confluent de plusieurs influences disciplinaires. Elle a publié récemment des textes sur les féminismes transnationaux, la francophonie et les théories postcoloniales. Elle s’intéresse également aux liens entre cultures politiques et théories féministes, et plus particulièrement au statut des théories postcoloniales au Québec. Son projet de recherche actuel porte sur les nouvelles compréhensions des questions de différence dans les féminismes de la francophonie.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre ... mais la vie continue - PIVOT BERNARD - 9782226451323
    ... mais la vie continue PIVOT BERNARD 29,95 $
  2. Couverture du livre Familia grande (La) - Kouchner Camille - 9782021472660
    Familia grande (La) Kouchner Camille 36,95 $
  3. Couverture du livre Chasseur au harpon: un long récit de Markoosie - Markoosie Patsauq - 9782764626566 version électronique disponible
    Chasseur au harpon: un long récit de Markoosie Markoosie Patsauq 19,95 $
  4. Couverture du livre De sable et de neige - THOMAS CHANTAL - 9782715253698 version électronique disponible
    De sable et de neige THOMAS CHANTAL 35,95 $
  5. Couverture du livre Noeuds de vie - GRACQ JULIEN - 9782714312495
    Noeuds de vie GRACQ JULIEN 33,95 $


© 2001-2021 - Gallimard Montréal