suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Moebius. No. 156, Hiver 2018

Moebius. No. 156, Hiver 2018

La petite a ses choses, il va falloir la surveiller

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

À télécharger Disponibilite_info
À télécharger

Éditeur : Moebius Date de parution : 27 février 2018 EAN13 / ISBN :

9782924781098

Couverture du livre Moebius. No. 156, Hiver 2018 - de Gaspé Myriam - 9782924781098
feuilleter
agrandir
À télécharger Disponibilite_info
À télécharger

Ce qu’en dit l’éditeur
Le numéro d’hiver de Moebius a pour titre la sibylline phrase : « La petite a ses choses, il va falloir la surveiller ». « Petite : naine, minuscule, limitée. A-t-elle ses choses qu’elle menace de grandir d’un coup, qu’on la tient à distance (elle est souillée après tout), qu’on la rabaisse. La petite restera petite tant qu’on pourra la dominer, […]En attendant, on frémit, on s’inquiète, la petite a ses choses, elle saigne, elle gonfle. Elle a comme une odeur. […]On se paie une surveillante ou on s’en tient à la veilleuse? Qu’est-ce qu’elle bricole, la petite, et qu’on ne saurait voir? » (extrait du liminaire) Lisez la prose de Myriam de Gaspé, Samuel Lapierre, Aurélia Peyrical, Monique Le Maner, Alice Rivard, Katherine Raymond et Marc Babin, Vincent Giard et les vers de Virginie Beauregard D., Diane-Ischa Ross, Jonathan Morier, Mélina Schoenborn, Zéa Beaulieu-April, Véronique Hudon et Emmanuel Deraps.
Biographie
Après un séjour non concluant en Études littéraires à l’Université de Sherbrooke, Samuel Lapierre a entrepris d’étudier les techniques en documentation au Cégep de Trois-Rivières. Il occupe actuellement un poste à la bibliothèque Paul-O.-Trépanier de la ville de Granby. Même s’il a publié des nouvelles réalistes dans Zinc, Virages et Le Sabord, ses armes de prédilection restent le fantastique et la science-fiction. Oublie-t-on vraiment ses premières amours ?
Née à Paris en 1946, Monique Le Maner a été professeure de lettres dans la banlieue parisienne, en Algérie et au Togo, puis journaliste dans un hebdo parisien. Elle a émigré au Québec en 1979, a été réviseure dans un cabinet de traduction montréalais et travaille aujourd’hui à son compte. On lui doit des polars, de nombreuses biographies, des récits pour enfants et autres sous le nom de Monique Lepage. Elle est également l’auteure de nouvelles dans la revue Mœbius et de cinq romans très originaux publiés chez Triptyque : Roman 41 (2009), La dernière enquête (polar, 2008), Maman goélande (2006), La dérive de l’éponge (2004) et Ma chère Margot (2001).
Née en 1988 à Repentigny, près de Montréal, Katherine Raymond a complété en 2012 un doctorat en médecine et poursuit depuis des études postdoctorales en psychiatrie. En parallèle, elle a entrepris un certificat en création littéraire à l’Université du Québec à Montréal. Matricide est son premier roman.
Virginie Beauregard D. s’est engagée dans l’écriture en 2005. Depuis, elle a participé à de nombreux évènements «off» ou notoires au Québec et à l’étranger, et ses textes ont été diffusés en revue, dans des anthologies et au théâtre. Son dernier recueil, «D’une main sauvage», a été finaliste au prix Émile- Nelligan 2015. Elle a été lauréate du prix Jean-Lafrenière—Zénob 2016.
Diane-Ischa Ross publie depuis plus de vingt ans poèmes, essais, articles et récits. Son écriture rejoint tantôt l’art pictural (Dans un coffret de silence, 1986), tantôt la musique (In memoriam, 1991), tantôt le théâtre (Un cœur sous la cendre, 1997) et continue d’être diffusée en revues. Elle a fait paraître chez Triptyque Ces yeux mis pour des chaînes (2003, prix Rina-Lasnier 2006), Fors le silence (2006, finaliste du prix Alain-Grandbois 2007), noir blanc nabis (2009), ainsi que Disparaître et l’été (2012). Diane-Ischa Ross publie depuis plus de vingt ans poèmes,
Zéa Beaulieu-April a prêté main-forte à Fermaille (2012), puis à la Tounure (2013-2017). Elle est l’autrice du recueil de poèmes Goulka (2015) et de plusieurs zines, dont Je suis Daniel Canty (2016) et Holliwoo Stars and Celebrities (2018). Son univers incorpore aussi la musique, principalement au sein du groupe La Fièvre.
Simon Brousseau enseigne la littérature au collège Jean-de-Brébeuf. Synapses, son premier livre, a été finaliste au Grand Prix du livre de Montréal en 2016 et a été publié en anglais chez Talonbooks en 2019. Les fins heureuses, son deuxième livre, a reçu le prix Adrienne-Choquette en 2019.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Paul à la maison - RABAGLIATI MICHEL - 9782897770723
    Paul à la maison RABAGLIATI MICHEL 31,95 $
  2. Couverture du livre Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon - DUBOIS JEAN-PAUL - 9782823615166
    Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon DUBOIS JEAN-PAUL 34,95 $
  3. Couverture du livre Astérix 38 La fille de Vercingétorix - Ferri Jean-Yves & Conrad D. - 9782864973423
    Astérix 38 La fille de Vercingétorix Ferri Jean-Yves & Conrad D. 14,95 $
  4. Couverture du livre Vilnius, Paris, Londres - Kourkov Andreï - 9791034900558 version électronique disponible
    Vilnius, Paris, Londres Kourkov Andreï 47,95 $
  5. Couverture du livre Choses humaines (Les) - TUIL KARINE - 9782072729331 version électronique disponible
    Choses humaines (Les) TUIL KARINE 35,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2019 - Gallimard Montréal