suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Les écrits. No. 144. Août 2015
Ce qu’en dit l’éditeur
Trois événements littéraires sont au cœur de cette édition des Écrits. Le numéro s’ouvre avec quatre textes lus lors la journée d’étude sur « la transmission », qui s’est tenue lors des célébrations des soixante ans de la revue en novembre dernier. On lira d’abord le texte de l’invité d’honneur, Alexandre Prstojevic, puis les contributions de Jean-Pierre Vidal, Guillaume Asselin et Vincent Filteau. On trouvera aussi, au cœur du numéro, les discours de réception de deux nouveaux membres de l’Académie des lettres du Québec, Monique Deland et Rober Racine, accompagnés des textes de présentation des auteurs ayant proposé leur candidature, soit Pierre Ouellet et Marie-Claire Blais. Un dernier groupe rassemble les textes de cinq écrivains qui ont participé au colloque de l’Académie sur « la traduction poétique », organisé par André Vanasse et produit par Nicole Brossard. Un dernier groupe de textes rassemble les contributions de cinq écrivains qui ont participé au colloque de l’Académie sur « la traduction poétique », organisé par André Vanasse et produit par Nicole Brossard.
Biographie
Née à Québec en 1939, Marie-Claire Blais est l’un des écrivains les plus marquants de sa génération. En 1959, elle publie La belle bête et inaugure avec force une trajectoire littéraire riche d’une vingtaine de romans parmi lesquels la trilogie entamée en 1968 avec les Manuscrits de Pauline Archange et celle qui s’achève en 2005 avec Augustino et le choeur de la destruction. Marie-Claire Blais, qui est aussi poète, auteur de théâtre et d’essais, a également collaboré au scénario de Tu as crié let me go!, réalisé par Anne-Claire Poirier en 1997. Cette oeuvre vaste, pénétrante et sensible a valu à son auteur de très nombreux prix et distinctions, dont le Prix Médicis 1965 pour Une saison dans la vie d’Emmanuel, à trois reprises le Prix du Gouverneur général et le Prix Athanase-David en 1982.
Après Histoires cruelles et lamentables et Petites morts et autres contrariétés, Jean-Pierre Vidal poursuit dans ce recueil où les chutes abondent, son épinglage des travers contemporains et des défaites que, toujours et partout, nous nous cherchons pour survivre. Tour à tour emportée ou minimaliste sa prose est un scalpel qui découpe, défait, charcute. Avec un suprême doigté.
Née à Montréal en 1956, Louise Warren est poète et essayiste. De nombreux prix et mentions ont salué son œuvre qui compte une vingtaine de titres. Ses poèmes ont été traduits et publiés dans plusieurs pays.
Pierre Ouellet est né à Québec en 1950. Poète, romancier, essayiste, il a publié une quarantaine de livres et fait paraître une quinzaine d’ouvrages collectifs. Il a reçu le Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie essai à deux reprises, pour « À force de voir ». « Histoire de regards », paru en 2005, et « Hors-temps ». « Poétique de la posthistoire », publié en 2008, le prix Spirale Eva-Le-Grand pour « Où suis-je ? Paroles des Égarés », publié en 2010, le Grand Prix Québecor du Festival international de la poésie pour « Dépositions », paru en 2007 et le prix Ringuet pour « Légende dorée », publié en 1997. Le gouvernement du Québec lui a décerné en 2015 le prix Athanase-David pour l’ensemble de son œuvre.
Gilles Cyr est né en Gaspésie en 1940. Ses livres sont publiés aux Éditions de l'Hexagone depuis 1978. Des choix de ses poèmes ont paru en allemand, en anglais, en arabe, en coréen, en espagnol, en géorgien, en italien, en néerlandais, en persan et en russe. Il a traduit, en collaboration, trois livres de poésie coréenne et un livre de poésie iranienne ainsi que des poèmes de langue anglaise, espagnole, géorgienne, italienne et polonaise. Il a reçu le Prix du Gouverneur général, catégorie poésie (1992), la bourse d'écriture Gabrielle-Roy (1999) et, avec Han Daekyun, le prix de l'Institut coréen de traduction littéraire (2001).
Monique DELAND, poète et critique littéraire, a reçu plusieurs prix dont, récemment, le prix Alain-Grandbois de l’Académie des Lettres du Québec (pour Miniatures, balles perdues et autres désordres, Noroît, 2008) ainsi que le prix Félix-Antoine-Savard 2010. Elle est actuellement membre du comité de rédaction de la revue Les écrits, ainsi que membre élue à l’Académie des Lettres du Québec. AU NOROÎT, elle a publié «La nuit, tous les dieux sont noirs» (2014), «Généalogie des corps surpeuplés» (2011), «Miniatures, balles perdues et autres désordres» (2008, prix Alain-Grandbois), «Le Nord est derrière moi» (2004) et «L’intuition du rivage» (2000). photo de l'auteure : Michel Biron
Jonathan Lamy est poète, performeur, critique et chercheur. Il a complété un doctorat interdisciplinaire en sémiologie à l’Université du Québec à Montréal et a ensuite été chercheur postdoctoral à l’Université du Québec à Chicoutimi et à l’Université Laval. Sa pratique en performance conjugue la poésie sonore, la poésie-action et l’intervention dans l’espace public. Membre des comités de rédaction d’Inter, art actuel et d’Exit, revue de poésie, il est aussi conseiller littéraire pour Mémoire d’encrier et responsable de la vidéopésie pour le Festival de la poésie de Montréal. Certains de ses poèmes ont été traduits en anglais et en mandarin. AU NOROÎT, il a fait paraître «La vie sauve» (2016), «Je t’en prie» (2011) et «Le vertige dans la bouche »(2005, collection« Initiale »). Photo : Rachel McCrum
Lisa CARDUCCI offre une place privilégiée à la poésie dans son œuvre. Publiés principalement en Italie, en France et au Québec, six ouvrages de poésie ont remporté des prix de publication, soit à Milan, en Sicile, à Dijon et au Québec. Une large part de la prose de Lisa Carducci a pour but de démystifier la Chine, où elle a vécu un quart de siècle, et de la révéler sous son vrai jour. AU NOROÎT, elle a publié «Au cœur et alentour» (2015). photo de l'auteure : Jie Mei
Né en 1970, Steve Savage vit à Montréal. Il est traducteur. Il est l’auteur de quatre livres, tous parus au Quartanier : 2 x 2 (2003, finaliste au prix Émile-Nelligan), mEat (2005), Nathalie (2014) et Mina Pam Dick (2016).
Frédéric Marcotte est né à Montréal. Il a publié deux livres de poésie aux Herbes rouges, Évangile (finaliste au prix Émile-Nelligan) et Théorie de la crise.
Guillaume Asselin termine actuellement une thèse de doctorat sur les métamorphoses du sacré dans la littérature moderne et contemporaine, au sujet desquelles il a publié quelques essais et prononcé plusieurs conférences. Il a co-dirigé deux ouvrages : le premier, en collaboration avec Jean-François Bourgeault, autour de l'oeuvre du philosophe Giorgio Agamben, sous le titre La littérature en puissance, paru en 2006 aux éditions VLB. Le second, en collaboration avec Pierre Ouellet, consacré aux rapports entre écriture et chamanisme et paru en 2007 aux éditions VLB sous le titre Puissances du verbe.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Amie prodigieuse 4 L'enfant perdue (L') - FERRANTE ELENA - 9782072699313 version électronique disponible
    Amie prodigieuse 4 L'enfant perdue (L') FERRANTE ELENA 39,95 $
  2. Couverture du livre Couleurs de l'incendie - LEMAITRE PIERRE - 9782226392121
    Couleurs de l'incendie LEMAITRE PIERRE 34,95 $
  3. Couverture du livre Plongeur (Le) - Larue Stéphane - 9782896982721 version électronique disponible
    Plongeur (Le) Larue Stéphane 31,95 $
  4. Couverture du livre Ordre du jour (L') - Vuillard Éric - 9782330078973 version électronique disponible
    Ordre du jour (L') Vuillard Éric 29,95 $
  5. Couverture du livre Manikanetish, Petite Marguerite - Fontaine Naomi - 9782897124892 version électronique disponible
    Manikanetish, Petite Marguerite Fontaine Naomi 19,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2018 - Gallimard Montréal