suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / L'Inconvénient. No. 63, Hiver 2016

L'Inconvénient. No. 63, Hiver 2016

L’Amérique et nous

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

À télécharger Disponibilite_info
À télécharger

Éditeur : L’Inconvénient Collection : L'Inconvénient Date de parution : 02 mars 2016 EAN13 / ISBN :

9782981349972

Couverture du livre L'Inconvénient. No. 63, Hiver 2016 - Bélisle Mathieu - 9782981349972
feuilleter
agrandir
À télécharger Disponibilite_info
À télécharger

Ce qu’en dit l’éditeur
Pour nous Québécois, l’Amérique a toujours été une question. Nous sommes d’Amérique, c’est l’évidence, mais nous ne sommes pas, nous n’avons jamais été complètement américains. Nous vivons un peu comme dans un pays d’Europe du Nord : société prospère, politiques sociales généreuses, respect de la diversité, grands espaces, etc. Et, comme dans ces sociétés où il ne se passe jamais rien, nous sommes étrangers aux violences vécues aux États-Unis et dans les pays d’Amérique latine, qu’elles soient le produit d’un conflit racial qui s’éternise, de la guerre contre les narcotrafiquants ou des inégalités sociales criantes. Le dossier de ce numéro, constitué des textes de Vincent Lambert, Mathieu Bélisle, Samuel Archibald et Louise Desjardins, fouille la question : Sommes-nous américains? À quelle Amérique ou à quelle dimension de l’Amérique pouvons-nous nous identifier?
Biographie
Mathieu Bélisle a obtenu un doctorat en littérature à l’Université McGill et mène des recherches postdoctorales à l’Université de Chicago. Il a publié des études sur le roman contemporain, notamment dans les Cahiers Albert Cohen, Les Amis de Valentin Brû, Études françaises et Humoresques. Ses travaux actuels portent sur la définition du personnage dans les romans français et québécois.
Alain Roy est prêtre du diocèse de Montréal. Animateur de retraites recherché et excellent communicateur, il a œuvré en milieu paroissial et auprès des jeunes. Il est actuellement directeur du Service de pastorale liturgique du diocèse de Montréal.
Anthropologue, écrivain, homme de radio, Serge Bouchard communique sur toutes les tribunes sa passion pour l’histoire des Amérindiens et des Métis, pour la nordicité, pour l’Amérique francophone. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, dont C’était au temps des mammouths laineux. Animateur d’émissions phares sur les ondes de Radio-Canada, notamment De remarquables oubliés, il coanime à présent C’est fou..., une plateforme d’échanges et de réflexions. En 2015, il a reçu le prix Gérard-Morisset pour son apport au patrimoine québécois. Photo de Julie Durocher.
Vincent Lambert est critique, éditeur et anthologiste. Il a publié Paysages récents aux éditions du Lézard amoureux en 2005. La fin des temps par un témoin oculaire est son deuxième recueil.
Samuel Archibald est né en 1978 à Arvida. Il quitte le Saguenay après le déluge de 1996 et s’installe à Montréal juste à temps pour le verglas massif de 1998. Il passe l’essentiel des dix années suivantes à étudier, et vit en Europe de 2007 à 2009. Depuis son retour au Québec, il donne des cours à l’UQAM sur le roman policier et de science-fiction, le cinéma d’horreur, les jeux vidéo et la culture populaire contemporaine. Il signe avec Arvida sa première œuvre de fiction. Il se consacre actuellement à l’écriture de 1994, un roman pas vraiment de science-fiction (mais presque), où l’école secondaire est envisagée comme un monde dystopique. 1994 paraîtra en 2013 au Quartanier.
Né en1959 à Grand-Mère, Louis Hamelin est romancier et chroniqueur littéraire. II a publié six romans dont La rage (XYZ, 1989), un recueil de nouvelles, Sauvages (Boréal, 2006) et deux essais. Il a été responsable des relations avec les nations autochtones pour le groupe l’Action boréale. D’après lui, « un écrivain ne peut être le cœur de sa communauté, ni son bras armé, ni même toujours son cerveau. Il faut plutôt imaginer une sorte de poumon avec des yeux ».
Originaire du Guatemala, Hector Ruiz, né en 1976, est titulaire d'une maîtrise en création littéraire à l'Université du Québec à Montréal. Depuis l'automne 2007, il enseigne la littérature au niveau collégial. Il a publié plusieurs textes dans Exit, revue de poésie, Estuaire et XYZ, la revue de la nouvelle. Il a participé au « Festival Voix d'Amériques » deux années consécutives. En octobre 2006, Hector a fait partie des « Poètes publics 2006-2007 », une initiative des Filles électriques. Il a également participé à l'événement « Protocole d'aliénation : soirée de poésie/performances », convié par l'organisme Folie/Culture, en mars 2007. Qui s'installe est sa première parution.
Professeur de littérature québécoise à l’Université d’Ottawa, puis à l’UQAM et maintenant à l’Université McGill, Michel Biron a publié en 2000 L’Absence du maître, Saint-Denys Garneau, Ferron, Ducharme (prix Jean Éthier-Blais). Il est aussi le coauteur d’une magistrale Histoire de la littérature québécoise (Boréal, 2007 ; prix Gabrielle Roy et prix Jean Éthier-Blais).
Marie-Andrée Lamontagne est écrivain, éditrice, journaliste et traductrice.Elle a dirigé les pages culturelles du quotidien Le Devoir de 1998 à 2003. Actuellement éditrice chez Fides, elle poursuit en même temps une activité d'écrivain et de journaliste.
Nouvelliste, romancier et critique littéraire (L’inconvénient, XYZ), David Dorais a obtenu un doctorat en langue et littérature françaises à l’Université McGill et une maîtrise en études littéraires à l’Université du Québec à Montréal. Professeur de français au cégep de Sorel-Tracy, il a également enseigné au cégep du Vieux Montréal, ainsi qu’à l’Université McGill et à l’Université du Québec à Montréal. Il a publié à L’instant même Les cinq saisons du moine (2004) et Le cabinet de curiosités (2010).
Patrick Nicol est né en 1964. Il a été deux fois lauréat du Grand Prix littéraire de la ville de Sherbrooke pour Les années confuses (1996) et La blonde de Patrick Nicol (2005). En 1997, il a gagné le prix Alfred-Desrochers pour Paul Martin est un homme mort.
Docteur en histoire de l’Université McGill et professeur à la téluq, l’école supé- rieure de formation à distance de l’Université du Québec, Éric Bédard est notam- ment l’auteur des Réformistes. Une génération canadienne-française au milieu du 19e siècle (Boréal, 2012) et de L’Histoire du Québec pour les nuls (First, 2015).
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Oeuvres 2 Le gai savoir - NIETZSCHE FRIEDRICH - 9782070117222
    Oeuvres 2 Le gai savoir NIETZSCHE FRIEDRICH 124,95 $
  2. Couverture du livre Goûteuse d'Hitler (La) - Postorino Rosella - 9782226401854
    Goûteuse d'Hitler (La) Postorino Rosella 34,95 $
  3. Couverture du livre Gratitudes (Les) - VIGAN DELPHINE DE - 9782709663960
    Gratitudes (Les) VIGAN DELPHINE DE 24,95 $
  4. Couverture du livre Deux soeurs - FOENKINOS DAVID - 9782072841842 version électronique disponible
    Deux soeurs FOENKINOS DAVID 27,95 $
  5. Couverture du livre Arbre-monde (L') - POWERS RICHARD - 9782749158273
    Arbre-monde (L') POWERS RICHARD 37,95 $
Nos événements littéraires
  • 23-04-2019 Sant Jordi à la librairie Gallimard

    Du 19 au 28 avril, découvrez à la librairie Gallimard de Montréal une vaste sélection de littérature catalane présentée aux côtés de la littérature québécoise. Et le 23 avril, pour fêter la journée mondiale du livre et du droit d’auteur, passez y chercher votre rose rouge ! suite

  • 26-04-2019 Causerie // Ce qui se trame

    Vendredi 26 avril à 18h, nous vous convions à une rencontre avec Brigitte Haentjens, Mélanie Dumont, Angelo Barsetti, Francis Ducharme et Anne-Marie Cadieux autour du livre Ce qui se trame aux éditons du passage. suite

Club de lecture
Espace jeunesse
Service aux institutions

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2019 - Gallimard Montréal