🔎 suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Études françaises. Vol. 52 No. 1, 2016

Études françaises. Vol. 52 No. 1, 2016

La figure du père dans les littératures francophones

, , , , , , , ,

À télécharger
À télécharger

Éditeur : Les Presses de l’Université de Montréal - Études françaises Date de parution : 04 juillet 2019 EAN13 / ISBN :

9782760641075

Couverture du livre Études françaises. Vol. 52 No. 1,  2016 - Parent Anne Martine - 9782760641075
feuilleter
agrandir
À télécharger
À télécharger

Ce qu’en dit l’éditeur
Absent, faible, irresponsable, vaincu, violent, incestueux, tyrannique, autant d’adjectifs qui sont régulièrement convoqués pour décrire le père dans la fiction littéraire, et même dans la culture générale. Lori Saint-Martin rappelle à ce propos, à la suite de Germain Dulac, que « l’une des images fortes de la culture occidentale dans son ensemble est celle du père défaillant ». Au Québec en particulier, nous dit François Ouellet, « [o]n retrouve [dans les romans et dans les films] toutes les formes de représentations possibles [du père], mais toujours, ou presque, marquées par l’échec ». Car plus qu’ailleurs, le père y serait impuissant, incapable d’assumer le meurtre du père symbolique pour enfin « passer au rang de père », confiné depuis la défaite des Patriotes « dans une position de fils qui n’en finit plus », installé à demeure dans une paternité inachevée depuis la Révolution tranquille, période pourtant de « volonté parricide ». Dans L’écologie du réel, Pierre Nepveu note que la sociologie littéraire des années 1960 avait déjà fait le constat que « “le meurtre du père n’a jamais lieu dans notre littérature” » et qu’« [i]l y a dans la littérature de la Révolution tranquille, un discours pathétique sur la paternité exploitée, dépossédée ». En éternelle quête de paternité/d’indépendance sans jamais l’atteindre, le Québec produirait des enfants « se complai[san]t dans la posture du fils », une posture de fils victimaire qui, « faute de se distinguer de manière exceptionnellement positive, […] a la satisfaction morbide d’échouer de manière exceptionnelle ». S’il est vrai que « [l]’on écrit pour se faire père », il n’est dès lors pas étonnant que dans un tel contexte d’« incapacité », la littérature québécoise, qui s’écrit forcément du point de vue du fils selon cette logique, soit l’expression « d’une volonté sans cesse brisée d’accéder à la paternité symbolique ». Ailleurs, Ouellet avance que « la notion d’enfant-roi est liée à une représentation défaillante de la paternité. Le règne de l’enfant-roi a été fondé sur la faillite de la figure paternelle et du patriarcat. » En ce sens, si le père fait défaut, « l’enfant-roi est né “par défaut”, sur les cendres d’une paternité vidée de son sens ».
Biographie
Anne Martine Parent est professeure d’études littéraires à l’Université du Québec à Chicoutimi. Elle mène des recherches sur la littérature contemporaine des femmes, les pratiques autobiographiques et les séries télévisées. Je ne suis pas celle que vous croyez est son premier livre de poésie.
Isaac Bazié est professeur au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Il est spécialiste des théories de la lecture et de la réception, du canon littéraire, du rapport entre littérature, violence, mémoire et identité. Il a publié et codirigé plusieurs ouvrages dont les plus récents sont : Intertextualité et adaptation dans les littératures francophones (2012). Violences postcoloniales. Représentations littéraires et perceptions médiatiques (2011).
Romancière et essayiste, Anne Élaine Cliche enseigne au Département d’études littéraires de l’UQAM. Elle a publié en 2016 au Quartanier son cinquième essai, Tu ne te feras pas d’image : Duras, Sarraute, Guyotat. En roman, elle a fait paraître Jonas de mémoire (Le Quartanier, 2014), Mon frère Ésaü (XYZ, 2009), Rien et autres souvenirs (XYZ, 1998), La sainte famille (Triptyque, 1994, republié au Quartanier en 2018) et La pisseuse (Triptyque, 1992, Grand Prix du livre de Montréal, republié au Quartanier en 2016). Elle est l’auteure, aux éditions XYZ, des essais Poétiques du Messie : l’origine juive en souffrance (2007, Prix J.I. Segal de la Bibliothèque publique juive de Montréal); Dire le livre : portraits de l’écrivain en prophète, talmudiste, évangéliste et saint (1998); Comédies : l’autre scène de l’écriture (1995); et Le désir du roman – Hubert Aquin, Réjean Ducharme (1992).
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Chroniques de jeunesse - DELISLE GUY - 9782924049914 version électronique disponible
    Chroniques de jeunesse DELISLE GUY 24,95 $
  2. Couverture du livre Familia grande (La) - Kouchner Camille - 9782021472660
    Familia grande (La) Kouchner Camille 36,95 $
  3. Couverture du livre Mémoire est une corde de bois d'allumage (La) - Pinette Benoit - 9782924898918 version électronique disponible
    Mémoire est une corde de bois d'allumage (La) Pinette Benoit 19,95 $
  4. Couverture du livre Reconstruction du paradis (La) - LALONDE ROBERT - 9782764626559 version électronique disponible
    Reconstruction du paradis (La) LALONDE ROBERT 19,95 $
  5. Couverture du livre Serge - REZA YASMINA - 9782080235930 version électronique disponible
    Serge REZA YASMINA 34,95 $


© 2001-2021 - Gallimard Montréal