suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature française  / Etre ici est une splendeur : vie de Paula M. Becker

Etre ici est une splendeur : vie de Paula M. Becker

Sur commande Disponibilite_info
Ce titre est disponible à Montréal. Nous le recevrons dans les 5 jours (week-end et jours fériés exclus) et vous l'expédierons dès sa réception. Le délai de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec le délai habituel est de un à trois jours.

Éditeur : POL Date de parution : 18 avril 2016 Rayon : LITTERATURE FRANCAISE Format : Broché EAN13 / ISBN :

9782818039069

Couverture du livre Etre ici est une splendeur : vie de Paula M. Becker - DARRIEUSSECQ MARIE - 9782818039069
feuilleter
agrandir
Sur commande Disponibilite_info
Ce titre est disponible à Montréal. Nous le recevrons dans les 5 jours (week-end et jours fériés exclus) et vous l'expédierons dès sa réception. Le délai de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec le délai habituel est de un à trois jours.

Ajouter au panier
papier
28,95 $
epub Cadenas Livre protégé par DRM, Cliquez ici pour plus d'info.
19,99 $
pdf Cadenas Livre protégé par DRM, Cliquez ici pour plus d'info.
19,99 $
Panier
À lire
« Dans les brèches de la vie de Paula M. Becker, Darrieussecq extrait de précieuses perles d’ambre, chaudes au toucher et d’une lumière douce dans le creux de la main. Sa langue net et aux contours francs nous dévoile le destin d’une peintre qui sans relâche, au plus fort de ses rencontres et de ses amours, de ses envolées solitaires dans Paris où l’œil s’exerce à voir avec force et intimité, tente par-dessus de gagner son nom. L’écrivaine nous convainc qu’il faut beaucoup l’aimer cette peintre; aimer au sens de « lui rendre l’être-là, la splendeur ». »

extrait sélectionné

Peut-être sait-elle aussi qu’elle peint après des siècles de regard masculin. Peut-être est-elle consciente de ce quelque chose à dire, de ce quelque chose à elle, d’encore presque inouï, d’encore presque non vue : une femme peint des femmes.

Ce qu’en dit l’éditeur
Paula Modersohn-Becker voulait peindre et c’est tout. Elle était amie avec Rilke. Elle n’aimait pas tellement être mariée. Elle aimait le riz au lait, la compote de pommes, marcher dans la lande, Gauguin, Cézanne, les bains de mer, être nue au soleil, lire plutôt que gagner sa vie, et Paris. Elle voulait peut-être un enfant – sur ce point ses journaux et ses lettres sont ambigus. Elle a existé en vrai, de 1876 à 1907.
Biographie
Née en 1969 à Bayonne, Marie Darrieussecq est écrivaine et psychanalyste. Ancienne élève de l’École normale supérieure et agrégée de lettres modernes, elle enseigne brièvement à l’université de Lille III puis publie son premier livre, Truismes (POL, 1996) qui fait l’événement. Elle a obtenu, en 2013, le prix Médicis pour son roman Il faut beaucoup aimer les hommes. Depuis 2001, Marie Darrieussecq est la marraine du réseau DES France, association d’aide et d’information aux victimes du Distilbène.
Du même auteur
Ce livre a été associé à la Vitrine : *Le choix des libraires* Romans en français - 2016
Ce livre a été associé à la Vitrine : Prix des libraires 2017
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2017 - Gallimard Montréal