🔎 suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Dossier Montréal
Ce qu’en dit l’éditeur
Alors que Montréal s’apprête à célébrer le 375e anniversaire de sa fondation officielle, nous avons eu envie de réfléchir à son passé, son présent, son avenir. Rassemblant une équipe de journalistes, d’auteurs, d’historiens, de penseurs, de photographes et d’illustrateurs, nous leur avons demandé de nous rapporter des visions de cette ville aux cent clochers et aux mille identités, complexe, à la fois internationale et paroissiale, fière de son passé et parfois lestée par celui-ci.
Biographie
Gabrielle Roy (1909-1983) est née à Saint-Boniface (Manitoba) où elle a vécu jusqu'en 1937. Après deux séjours en Europe, elle s'installe définitivement au Québec. Son œuvre, qui comprend une douzaine de romans, des essais et des contes pour enfants, est reconnue comme l'une des plus importantes de la littérature canadienne du XXe siècle.
Laurent Turcot est professeur d'histoire à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire des loisirs et des divertissements, il est l’auteur de Sports et loisirs, une histoire des origines à nos jours (Gallimard, novembre 2016), et, en collaboration avec Stéphanie Neveu, de Vivre et survivre à Montréal au 21e siècle (Hamac/Septentrion, octobre 2016).
Nicolas Langelier est journaliste, chroniqueur et lanceur compulsif de projets (dont le magazine P45, qu’il a fondé en 2000). On a pu le lire dans des publications aussi diverses que La Presse, l’hebdomadaire culturel Ici et le Harvard Divinity Bulletin, et l’entendre dans plusieurs émissions de radio et de télévision, dont Indicatif présent et Christiane Charette, à Radio-Canada. Il est aussi président de l’Association des journalistes indépendants du Québec. Il est né à Montréal, en 1973.
Olivo Barbieri est un photographe italien reconnu pour ses prises de vue aériennes simulant une faible profondeur de champ. Il a participé à de nombreuses expositions internationales. Ses photos de Montréal, tirées de la série «Site spécifique», ont été publiées dans Les années 60: Montréal voit grand, le catalogue d’une exposition organisée par le Centre canadien d’architecture.
Julien Lefort-Favreau a grandi dans un Pierrefonds qui était encore une ville et non un arrondissement de Montréal. Il enseigne la littérature française à l’Université de Sherbrooke, où il est chercheur post- doctoral Banting, et à l’Université Queen’s, à Kingston. Il est membre du comité de rédaction de la revue Liberté depuis 2012.
Docteur en histoire de l’Université McGill et professeur à la téluq, l’école supé- rieure de formation à distance de l’Université du Québec, Éric Bédard est notam- ment l’auteur des Réformistes. Une génération canadienne-française au milieu du 19e siècle (Boréal, 2012) et de L’Histoire du Québec pour les nuls (First, 2015).
Professeur d’histoire littéraire et intellectuelle du Québec à l’Université Laval, Jonathan Livernois est à né en 1982 à Saint-Constant, sur la Rive-Sud de Montréal. Essayiste, il a fait paraitre, en 2014, Remettre à demain: essai sur la permanence tranquille au Québec, aux Éditions du Boréal.
Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en 2008, Mani Soleymanlou est également le fondateur et directeur de la compagnie Orange Noyée.
Illustratrice, designer et auteure, Mélanie Baillairgé publie cet automne La ligne la plus sombre, son premier roman graphique, en collaboration avec l’auteur Alain Farah, aux Éditions de la Pastèque.
Jean-Philippe Garneau est professeur au département d’histoire de l’uqam.
Emmanuelle Walter est journaliste indépendante. Elle a travaillé pour Libération, Arrêt sur images, Le Nouvel Observateur, ARTE Radio et Terra eco. Elle vit à Montréal depuis plusieurs années.
Docteur en histoire de l’Université York, Mathieu Lapointe est entre autres l’auteur de Nettoyer Montréal: les campagnes de moralité publique, 1940-1954 (Septentrion, 2014). Il est chercheur invité au Centre de recherche interdisciplinaire en études montréalaises (criem) de l’Université McGill.
Élise Turcotte vit à Montréal, où elle écrit et publie depuis plus de 35 ans. Animal hybride, elle aime se déplacer entre les genres. Ses derniers livres sont Autobiographie de l’esprit (La Mèche, 2013), Le parfum de la tubéreuse (Alto, 2015) et La forme du jour (Le Noroît, 2016).
Olivier Choinière, diplômé en écriture de l’École nationale de théâtre en 1996, s’est fait connaitre avec Le bain des raines (1998), finaliste aux Prix du Gouverneur général (comme plus tard ses pièces Venise-en-Québec, 2006, et Nom de domaine, 2013), puis avec Autodafé (1999), créée par André Brassard. Félicité, créée en 2007 et présentée au Royal Court Theatre de Londres sous le titre Bliss, a depuis été jouée au Canada anglais, en Écosse, en Australie et en Suisse. Mommy (2013) a remporté quatre prix au gala des Cochons d’or, en plus d’être finaliste au prix Michel-Tremblay. Il a dirigé 50 acteurs dans Chante avec moi (2010), une pièce qui a reçu un prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre, pour ensuite être présentée au Centre national des Arts, au Festival TransAmériques et au Théâtre du Trident. Olivier Choinière a remporté le prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton pour les arts de la scène et le prix Siminovitch 2014.
Charlotte Biron rédige une thèse sur l’histoire littéraire du reportage au Québec, d’Arthur Buies à Gabrielle Roy. Son mémoire de maitrise Mavis Gallant et Gabrielle Roy, journalistes a été publié chez Codicille éditeur en 2016 dans le cadre du prix de la recherche émergente du crilcq.
Clayton Bailey est un photographe établi dans la Petite Italie. Son projet Traverse, entamé en 2009 en collaboration avec Suzanne Paquet, s’intéresse à deux caractéristiques montréalaises: l’improvisation permanente et l’importance de l’architecture industrielle.
Félix-Antoine Joli-Cœur a été l’architecte de «Je vois MTL», un évènement qui a rassemblé 1500 leaders de tous les secteurs d’activité pour la relance de la métropole, en 2014. Il a depuis fondé IdéesFX, un cabinet-conseil qui transforme les idées en projets et dont le principal mandat est la réalisation d’Amplifier Montréal, un ensemble d’actions qui visent à redéfinir l’engagement civique.
Guillaume Morissette est l’auteur de New Tab (Véhicule Press, 2014), finaliste du prix Amazon 2015 dans la catégorie Premier roman. Il habite Montréal, où il est coéditeur de Metatron, une petite maison d’édition indépendante. Il a fait l’objet d’un portrait, «Délier la langue», dans NP07.
Lorsqu’elle habitait à Montréal-Nord, Violaine Charest-Sigouin s’évadait en lisant des romans et en magasinant. Aujourd’hui, elle vit de sa plume en écrivant pour des magazines et voyage aussi bien pour le plaisir que pour le travail.
Eric Deguire a grandi à Beaconsfield. Il œuvre aujourd’hui comme enseignant d’histoire et de français à l’éducation des adultes dans les quartiers de Dorval et de Lasalle, ce qui le ramène régulièrement dans son Ouest-de-l’Île natal.
Alex Noël enseigne au cégep et consacre une thèse à la dépossession dans le roman moderne québécois. Il est également lauréat du Prix du jeune écrivain de langue française 2016, pour un texte publié en France chez Buchet Chastel.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Em - Thúy Kim - 9782764813294
    Em Thúy Kim 24,95 $
  2. Couverture du livre Une terre promise - Obama Barack - 9782213706122
    Une terre promise Obama Barack 49,95 $
  3. Couverture du livre Nos oiseaux - Dupont Éric - 9782925059080
    Nos oiseaux Dupont Éric 27,95 $
  4. Couverture du livre Voyageuse de nuit (La) - ADLER LAURE - 9782246826019
    Voyageuse de nuit (La) ADLER LAURE 32,95 $
  5. Couverture du livre Victoire! - TREMBLAY MICHEL - 9782330145828 version électronique disponible
    Victoire! TREMBLAY MICHEL 18,95 $


© 2001-2020 - Gallimard Montréal