🔎 suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature américaine  / Ce qui se passa sur le pont de owl creek

Ce qui se passa sur le pont de owl creek

Épuisé
Ce titre n’est plus disponible. Nous ne pourrons plus vous l’obtenir.

Éditeur : LGF Collection : LIBRETTI Date de parution : 27 septembre 2004 Rayon : LITTERATURE AMERICAINE Format : Poche EAN13 / ISBN :

9782253087823

Couverture du livre Ce qui se passa sur le pont de owl creek - BIERCE AMBROSE - 9782253087823
feuilleter
Ce qu’en dit l’éditeur
Corde au cou, un homme contemple la rivière qui coule sous le pont où il va bientôt être pendu. Quelques secondes… une éternité. Le courant de sa conscience voyage, dans ce battement ténu qui le sépare d’une mort inéluctable. A moins qu’il ne réussisse à plonger, à se libérer de ses liens, à gagner la rive et la forêt ? L’écrivain américain Ambrose Bierce (1842-1913), surnommé Bitter Bierce – Bierce l’amer – signe là l’une de ses nouvelles les plus célèbres, « Ce qui se passa sur le pont de Owl Creek ». Terriblement marqué par le traumatisme de la guerre de Sécession, Bierce ne cessera de dénoncer les horreurs de la guerre, en les traitant sur le mode du paradoxe, de l’ironie, ou de l’humour noir, comme dans « Le coup de grâce ». Avec « Chickamauga », la vision du champ de bataille se fait hallucinée, presque surréaliste. A la lisière du fantastique, ce compatriote d’Edgar Poe et de Hawthorne, ce contemporain de R. L. Stevenson ou de Stephen Crane ne cesse en réalité d’explorer une Amérique gothique où la sauvagerie originelle fait éternellement retour : les spectres surgissent du fond des bois comme dans « La mort de Halpin Frayser », les objets des morts maudits hantent les vivants comme dans « La montre de John Bartine », et les cadavres reviennent comme dans « La tombe sans fond ».
Biographie
Chroniqueur autodidacte, l'auteur américain Ambrose Bierce (1842-1914) collabora à de nombreux journaux, dont le Fun à Londres. Mais le journalisme, quand bien même serait-il à scandale, ne représentait pour lui qu'un pis-aller. Il lui préférait largement l'écriture de nouvelles brèves, dont un volume parut en 1891 : Au cœur de la vie. Il publia également des Contes fantastiques (1899) et Le Dictionnaire du Diable (1911) avant de disparaître au Mexique, alors en pleine guerre civile. Sa mort, qu'il appelait de ses vœux dans ses lettres, n'a à ce jour jamais été élucidée. Un mystère dont s'inspira Carlos Fuentes pour écrire son Vieux gringo et que Tarantino adapta dans Une nuit en enfer.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Anomalie (L') - Le Tellier Hervé - 9782072895098 version électronique disponible
    Anomalie (L') Le Tellier Hervé 37,95 $
  2. Couverture du livre Familia grande (La) - Kouchner Camille - 9782021472660
    Familia grande (La) Kouchner Camille 36,95 $
  3. Couverture du livre Villes de papier (Les) - Fortier Dominique - 9782896944699
    Villes de papier (Les) Fortier Dominique 15,95 $
  4. Couverture du livre Mémoire est une corde de bois d'allumage (La) - Pinette Benoit - 9782924898918 version électronique disponible
    Mémoire est une corde de bois d'allumage (La) Pinette Benoit 19,95 $
  5. Couverture du livre Reconstruction du paradis (La) - LALONDE ROBERT - 9782764626559 version électronique disponible
    Reconstruction du paradis (La) LALONDE ROBERT 19,95 $


© 2001-2021 - Gallimard Montréal