suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Bête creuse (La)

Disponible sur commande Disponibilite_info
Si ce titre est disponible à Montréal, nous le recevrons dans les 5 jours (week-ends et jours fériés exclus) et vous l’expédierons dès sa réception. Si ce titre n’est pas disponible à Montréal, la commande prendra entre 4 à 6 semaines. Si ce titre est manquant, nous ne pourrons vous l’obtenir que si une réimpression est en cours. Le délai de commande est alors incertain. La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

Éditeur : LE QUARTANIER Date de parution : 10 octobre 2017 Rayon : LITTERATURE QUEBECOISE Format : Broché EAN13 / ISBN :

9782896982943

Couverture du livre Bête creuse (La) - Bernard Christophe - 9782896982943
feuilleter
agrandir
Disponible sur commande Disponibilite_info
Si ce titre est disponible à Montréal, nous le recevrons dans les 5 jours (week-ends et jours fériés exclus) et vous l’expédierons dès sa réception. Si ce titre n’est pas disponible à Montréal, la commande prendra entre 4 à 6 semaines. Si ce titre est manquant, nous ne pourrons vous l’obtenir que si une réimpression est en cours. Le délai de commande est alors incertain. La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

À lire
« Cher Christophe, Quand j'ai commencé à lire ton impétueux roman, face au fleuve et armé d'un fanal, je me doutais pas à quel point tu allais me précipiter dans l'embarras, façon de parler.... D'abord, parce que j'ai senti ma langue bien pâle comparativement à ta verve ample et décomplexée. Ensuite, parce que mon dernier road trip en Gaspésie remonte à trop longtemps. Nous avons devisé de longues heures mes amis et moi sur la question de savoir comment tu as pu traduire avec autant de virtuosité la propension gaspésienne à raconter la vie immédiate. Comme si celle-ci était toujours traversée par le merveilleux et l’inouï. Pour envelopper le mystère, tordre le cou à l'ordinaire et tisser des menteries aussi belles que des forêts pas coupées à blanc, tu loges dans une classe à part! Je suis allé pêcher le saumon, il y a quelques années, dans une rivière de la Baie-des Chaleurs, sans succès. Si tu m'avais accompagné, j'ai le sentiment que nous aurions trouvé de l'or en quantité indécente, des fossiles attestant d'une présence humaine antédiluvienne et que, équipés de harpons achetés au dépanneur du village, nous aurions embroché le roi des rivières et sa reine et sa suite. Comprends-moi bien, c'est pas que je trouve que tu exagères ou que tu es le champion des 'chouenneux'. Je préfèrerais que tes hyperboles résonnent plus que les fakes news qui ravagent la vérité de nos jours. De toute manière, je ne suis pas dupe car derrière toutes tes mystifications se cachent un enjeu de société important et fort bien traité au final. Je me dis que pour imaginer une rivalité aussi effervescente et échevelée que celle qui oppose les Bouge au Bradley, il faut que tu te sois assis en petit bonhomme par terre, en face de ton père et de tes oncles et que tu te sois mis à tortiller tout ça comme un jeune homme qui voit dans ces histoires un patrimoine fumant à investir. J'aime t'imaginer de cette manière. (Lettre écrite dans le cadre du Prix des libraires du Québec 2018) »
Ce qu’en dit l’éditeur
Gaspésie, 1911. Le village de La Frayère a un nouveau facteur, Victor Bradley, de Paspébiac, rouquin vantard aux yeux vairons. Son arrivée rappelle à un joueur de tours du nom de Monti Bouge la promesse de vengeance qu’il s’était faite enfant, couché en étoile sur la glace, une rondelle coincée dans la gueule. Entre eux se déclare alors une guerre de ruses et de mauvais coups, qui se poursuivra leur vie durant et par-delà la mort. Mais auparavant elle entraîne Monti loin de chez lui, dans un Klondike égaré d’où il revient cousu d’or et transformé. Et avec plus d’ennemis. Il aura plumé des Américains lors d’une partie de poker défiant les lois de la probabilité comme celles de la nature elle-même : une bête chatoyante a jailli des cartes et le précède désormais où qu’il aille, chacune de ses apparitions un signe. Sous son influence Monti s’attelle au développement de son village et laisse libre cours à ses excès – ambition, excentricités, alcool –, dont sa descendance essuiera les contrecoups. Près d’un siècle plus tard, son petit-fils François, historien obsessionnel et traqué, déjà au bout du rouleau à trente ans, est convaincu que l’alcoolisme héréditaire qui pèse sur les Bouge a pour origine une malédiction. Il entend le prouver et s’en affranchir du même coup. Une nuit il s’arrache à son exil montréalais et retourne, sous une tempête homérique, dans sa Gaspésie natale, restée pour lui fabuleuse. Mais une réalité plus sombre l’attend à La Frayère : une chasse fantastique s’est mise en branle – à croire que s’accomplira l’ultime fantasme de Monti de capturer sa bête. Comédie truculente, parente des Looney Tunes et du tall tale américain, où affleure une mélancolie crépusculaire, La bête creuse dépeint une Gaspésie hallucinée, creuset de prodiges et d’exploits inouïs. Avec ce premier roman, héritier de l’esprit des grandes œuvres comiques, de Rabelais à Thomas Pynchon, de Don Quichotte à Buster Keaton, Christophe Bernard nous offre une fresque foisonnante, une chronique familiale hors-norme, nourrie par l’humour et la langue irréductibles de cette Gaspésie qu’on se raconte encore là-bas, dans les bars d’hôtel ou au large de la baie des Chaleurs.
Biographie
Originaire de Carleton-sur-Mer, en Gaspésie, Christophe Bernard est traducteur. Il a notamment traduit au Quartanier les livres de Jacob Wren, de Pasha Malla et de bpNichol, ainsi que ceux de Sheila Watson et de Tony Burgess aux Allusifs. En 2016, il a signé la traduction du quatrième roman de Yann Martel, Les hautes montagnes du Portugal (Éditions XYZ), finaliste aux Prix du Gouverneur général dans la catégorie Traduction. Depuis 2009, il vit à Burlington, au Vermont. La bête creuse est son premier roman.
Du même auteur
Ce livre a été associé à la Vitrine : Nos 100 meilleures ventes !
Ce livre a été associé à la Vitrine :
Ce livre a été associé à la Vitrine : Le 12 août, lisez la région !
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Dîner à Montréal - BESSON PHILIPPE - 9782260053170
    Dîner à Montréal BESSON PHILIPPE 27,95 $
  2. Couverture du livre Femme aux cheveux roux (La) - PAMUK ORHAN - 9782072720048 version électronique disponible
    Femme aux cheveux roux (La) PAMUK ORHAN 35,95 $
  3. Couverture du livre Tous, sauf moi - Melandri Francesca - 9782072781711 version électronique disponible
    Tous, sauf moi Melandri Francesca 42,95 $
  4. Couverture du livre Venise à double tour - KAUFFMANN JEAN-PAUL - 9782849905845 version électronique disponible
    Venise à double tour KAUFFMANN JEAN-PAUL 42,95 $
  5. Couverture du livre Transparence - DUGAIN MARC - 9782072797033
    Transparence DUGAIN MARC 32,95 $
L’infolettre mensuelle de la librairie Gallimard de Montréal vous donne accès à une vaste sélection de nouveautés, de choix de livres thématiques sélectionnés par vos libraires et vous informe des prochains événements à venir.
Nos événements littéraires
  • 16-10-2019 Lancement // Le Boys Club - Martine Delvaux

    Lancement du livre de Martine Delvaux, Le boys club aux éditions Remue-Ménage le 16 octobre de 18h à 20h suite

  • 17-10-2019 Lancement // Les lieux de pouvoir au Québec - Bélair-Cirino + Noël

    Les éditions du Boréal sont heureuses de vous inviter au lancement de Les lieux de pouvoir au Québec de Marco Bélair-Cirino et Dave Noël le jeudi 17 octobre à 18h. suite

Club de lecture
Espace jeunesse
Service aux institutions

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2019 - Gallimard Montréal