suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / XYZ. La revue de la nouvelle. No. 116, Hiver 2013

XYZ. La revue de la nouvelle. No. 116, Hiver 2013

Nouvelles d’une page

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

À télécharger Disponibilite_info
À télécharger

Éditeur : Publications Gaëtan Lévesque Collection : XYZ. La revue de la nouvelle Date de parution : 05 décembre 2013 EAN13 / ISBN :

9782924343036

Couverture du livre XYZ. La revue de la nouvelle. No. 116, Hiver 2013 - Brulotte Gaëtan - 9782924343036
feuilleter
agrandir
À télécharger Disponibilite_info
À télécharger

Biographie
Après ses flâneries dans les ruelles montréalaises (Ruelles, jours ouvrables, 2005), André Carpentier s’est plongé quelques années dans l’ordinaire quotidien des cafés, carnet à la main, y consignant ses observations, impressions et intuitions, y ouvrant sa « géographie affective ». Il invite ici le lecteur à sortir flâner dans ses propres cafés, puis à revenir à une lecture par bribes de ce livre, s’il le veut bien, pour dialoguer avec lui.
Né à Sherbrooke en 1978, David Clerson vit à Montréal. Il a été lauréat du Grand prix littéraire Archambault 2014 ainsi que de l’édition québécoise du Festival du premier roman de Chambéry pour Frères, paru chez Héliotrope en 2013 et réédité en format de poche depuis. En rampant, son deuxième roman paraît à l'automne 2016.
Poète, romancier, essayiste, critique, nouvelliste, Hugues Corriveau présente une feuille de route impressionnante, ponctuée de prix et distinctions. Il a enseigné la littérature au Collège de Sherbrooke pendant trente ans.
Louise Cotnoir, poète, nouvelliste, essayiste et maintenant romancière, est l’auteure de vingt et une oeuvres. Elle est finaliste, en 2006, pour le Prix littéraire du Gouverneur général (poésie), grâce à Les îles (Éditions du Noroît). Auteure plurielle, elle a fait paraitre un diptyque poétique aux Éditions du Noroît autour de la notion de soeur, dont le premier volet, Les soeurs de, en 2011 et le second, Vanessa Bell, soeur de Virginia Woolf, en 2016. En 2009, elle publie Le cahier des villes (L’instant même), un recueil de nouvelles qui complète sa Trilogie des villes amorcée en 1993 avec La déconvenue, puis Carnet américain (2003). Le frère d’Antigone est son premier roman.
Michael Delisle est poète, romancier et nouvelliste. Il est lauréat du prix Émile-Nelligan (Fontainebleau, 1987) et du prix Adrienne-Choquette (Le Sort de fille, 2005).
Nouvelliste, romancier et critique littéraire (L’inconvénient, XYZ), David Dorais a obtenu un doctorat en langue et littérature françaises à l’Université McGill et une maîtrise en études littéraires à l’Université du Québec à Montréal. Professeur de français au cégep de Sorel-Tracy, il a également enseigné au cégep du Vieux Montréal, ainsi qu’à l’Université McGill et à l’Université du Québec à Montréal. Il a publié à L’instant même Les cinq saisons du moine (2004) et Le cabinet de curiosités (2010).
Louise Dupré a fait paraître des textes dans un grand nombre de publications au Québec, au Canada anglais et à l’étranger. Auteure d’une quinzaine de titres, qui lui ont valu de nombreux prix et distinctions, elle a signé huit recueils de poésie dont Noir déjà (le Noroît, 1993), Tout près (le Noroît, 1998) et Une écharde sous ton ongle (le Noroît, 2004). Elle a aussi publié des livres d’artiste, les romans La memoria (XYZ, 1996) et La Voie lactée (XYZ, 2001). Elle est professeure au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal.
Depuis 1997, Frédérick Durand a publié plusieurs nouvelles, romans et recueils de poésie. Paru ce printemps chez Andara, son dernier roman s’intitule Le Mausolée des matins blêmes.
Jean Pierre Girard est l’auteur de chroniques de voyage (L’Est en West), de cinq recueils de nouvelles (dont Silences, prix Adrienne-Choquette 1990), d’un essai sur les phénomènes de création (Le tremblé du sens), d’un roman (Les Inventés) et d’un recueil de prose poétique (Notre disparition).
Né en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale, Hans-Jürgen Greif s’est établi à Québec où il a enseigné les littératures française et allemande à l’Université Laval. Se consacrant également à la recherche littéraire et à la création, il a publié des ouvrages critiques, des romans et des recueils de nouvelles. Il enseigne aussi la phonétique orthophonique allemande aux chanteurs du Conservatoire de musique de Québec.
Louis-Philippe Hébert explore dans ses romans et ses nouvelles, et même dans sa poésie, l’envers de l’humanité. Il braque un éclairage cru sur un univers où, derrière l’étonnante beauté aseptisée d’une société sans attente véritable et sans douleur, se cachent l’angoisse, la peur et un effroyable sentiment de vide. Sa pièce de théâtre Je suis un chien est l’aboutissement de cette démarche. Les relations de soumission et de domination dans le couple, autrefois subtiles et déguisées, éclatent au grand jour. Une pièce troublante par l’auteur de Celle d’avant, celle d’après, Buddha Airlines, La Séparation et La bibliothèque de Sodome.
Professeure de création littéraire à l'Université de Sherbrooke, Christiane Lahaie s'intéresse particulièrement à la spatialisation dans le texte nouvellier, à la géocritique et à la représentation des paysages dans la littérature québécoise. Membre du Centre Aude d'étude sur la nouvelle (CAEN), elle a été directrice du Centre Anne-Hébert et de la revue Les Cahiers d'Anne Hébert. Outre ses études et essais, elle a publié des romans et des recueils de nouvelles.
Monique LaRue a publié plusieurs romans, recueils de nouvelles et essais, notamment, aux Éditions du Boréal, La Démarche du crabe (1995) et La Gloire de Cassiodore (Prix du Gouverneur général 2002).
William S. Messier est né à Cowansville, en 1984. Il est auteur et traducteur. Son plus récent roman s'intitule Dixie (Marchand de feuilles, 2013). Photo: Olivier Samson Arcand
Ex-enseignante au primaire, Claudine Potvin est propriétaire depuis plus de quinze ans des centres Accompagnement scolaire inc. (à Laval et à Québec, une entreprise privée de tutorat et d’aide aux devoirs). Aujourd’hui chroniqueuse (elle a déjà collaboré au Journal de Montréal et à Salut Bonjour Weekend), blogueuse et communicatrice très en vue, elle est souvent appelée à se prononcer dans les médias au sujet de divers dossiers en éducation. Pour mener à bien la collection « J’aide mon enfant à apprendre. La réforme scolaire expliquée aux parents », elle a travaillé avec une équipe d’orthopédagogues triés sur le volet, spécialistes de leurs cycles d’apprentissage respectifs.
Née à Québec, Monique Proulx a obtenu un baccalauréat en littérature et en théâtre de l’Université Laval. D’abord animatrice de théâtre, puis professeur de français et agente d’information au siège social de l’Université du Québec à Montréal, elle est aujourd’hui connue comme romancière, nouvelliste et scénariste.
Hélène Rioux a publié de la poésie, des nouvelles, des récits et six romans, en plus de réaliser plusieurs traductions. Gagnante de plusieurs prix littéraires et finaliste à quatre reprises au Prix du Gouverneur général du Conseil des Arts du Canada, Hélène Rioux est incontestablement «un véritable écrivain, un de ceux qui comptent au Québec aujourd’hui», pour reprendre le jugement de Gilles Marcotte paru dans L’actualité.
Journaliste à Entre les lignes et directrice de La promenade des écrivains, Marie-Ève Sévigny lit souvent dans le train entre Québec et Montréal. Elle a publié des nouvelles dans Mœbius, XYZ, Brèves littéraires et Mouvances. Récemment, en collaboration avec Fabienne Larouche, elle a adapté en roman les premiers épisodes de la télésérie Virginie (Éditions Aetios).

Larry Tremblay a publié une trentaine de livres. Ses œuvres théâtrales, produites dans de nombreux pays, ont été maintes fois récompensées, certaines comme The Dragonfly of Chicoutimi et Le ventriloque font figure de classiques. Son roman Le Christ obèse a été finaliste au Prix littéraire des collégiens. L’orangeraie – désormais un incontournable de nos lettres – a notamment remporté le Prix des libraires du Québec et le Prix littéraire des collégiens, en plus d’être publié à ce jour dans une dizaine de pays et d’avoir été adapté au théâtre.

 

 

Après Histoires cruelles et lamentables et Petites morts et autres contrariétés, Jean-Pierre Vidal poursuit dans ce recueil où les chutes abondent, son épinglage des travers contemporains et des défaites que, toujours et partout, nous nous cherchons pour survivre. Tour à tour emportée ou minimaliste sa prose est un scalpel qui découpe, défait, charcute. Avec un suprême doigté.
Née en 1975, Mélanie Vincelette enseigne à l'université de Montréal et dirige la maison d'édition Marchands de feuilles.Crimes horticoles (Leméac 2006 et Robert Laffont) est son premier roman. Polynie, le deuxième, paraît en 2011.
Né à Rivière-du-Loup, Jean-Pierre April est entré en littérature en 1980 et s’est fait connaître ici et en France dans le domaine de l’anticipation sociale. En 2006, il a publié un roman historique, Les ensauvagés, qui a été finaliste au Prix des Cinq Continents de la Francophonie et qui a été traduit en espagnol. En 2009, il a reçu le Prix littéraire des enseignants AQPF-ANEL pour Mon père a tué la Terre (XYZ, 2008) ainsi que le prix Adagio du Salon du livre de Trois-Rivières, pour l’ensemble de son oeuvre qui compte à ce jour quatre recueils de nouvelles, sept romans et une novella, publiée dans la collection «Kompak» dont il est le concepteur et qu’il dirige.
Sylvie Bérard est née à Montréal en 1965. Docteure en littérature, elle enseigne depuis quelques années la littérature québécoise à l'Université Trent à Peterborough (Ontario). Collaboratrice à Lettres québécoises et membre du collectif de rédaction de la revue XYZ, Sylvie Bérard a publié de nombreuses nouvelles dans imagine..., Moebius, L'ASFFQ, Nouvelle Donne, Tesseract, etc., de même que de nombreux articles sur la science-fiction. Elle a cosigné avec Brigitte Caron un roman (Elle meurt à la fin, Paje, 1994) et a également traduit en collaboration avec Suzanne Grenier des romans de Leona Gom et de Nancy Kilpatrick (Alire). Sa nouvelle « La Guerre sans temps » (Solaris 143), qui forme un chapitre de Terre des Autres, a remporté, en 2002, le prix Boréal de la meilleure nouvelle et, en 2003, le prix Aurora de la meilleure nouvelle de science-fiction canadienne francophone, alors que Terre des Autres méritait le Grand Prix 2005 de la science-fiction et du fantastique québécois, le prix Boréal 2005 et le Prix des lecteurs Radio-Canada 2006.
Lauréat du Prix Adrienne-Choquette de la nouvelle à deux reprises, Bertrand Bergeron a su construire au fil des ans une œuvre distinctive. Sa contribution aux lettres québécoises a été reconnue à de multiples reprises et ses parutions prennent place dans la liste des principaux prix littéraires consacrés à la nouvelle. Il publie en outre dans des collectifs et de nombreuses revues au Québec, en Ontario, en Alberta, en France, en Belgique, en Chine, au Mexique. Membre du comité de rédaction de la revue XYZ et cofondateur de la Clinique d’écriture de fiction du GIFRIC, il a enseigné au Collège de la région de l’Amiante.
Emmanuel Bouchard est né à Chicoutimi en 1973. Il enseigne la littérature au cégep de Sainte-Foy. En 2007, il a complété un doctorat en littératures de langue française à l'Université de Montréal. Il a publié des articles, des comptes rendus et des nouvel
Élisabeth Vonarburg est une des figures les plus marquantes de la science-fiction québécoise. Elle est reconnue tant dans la francophonie que dans l'ensemble du monde anglo-saxon et la parution de ses ouvrages est toujours considérée comme un événement.  Outre l’écriture de fiction, Élisabeth Vonarburg pra­ti­que la traduction (la Tapisserie de Fionavar, de Guy Gavriel Kay), s’adonne à la critique (no­tam­ment dans la revue Solaris) et à la théorie (Comment écrire des histoires).  Depuis 1973, Élisabeth Vonarburg a fait de la ville de Chicoutimi son port d’attache.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Derniers souverains - Simard Emmanuel - 9782924671092
    Derniers souverains Simard Emmanuel 16,00 $
  2. Couverture du livre Ils vont tuer Robert Kennedy - DUGAIN MARC - 9782072697104 version électronique disponible
    Ils vont tuer Robert Kennedy DUGAIN MARC 37,95 $
  3. Couverture du livre Cette chose étrange en moi - PAMUK ORHAN - 9782070113682 version électronique disponible
    Cette chose étrange en moi PAMUK ORHAN 42,95 $
  4. Couverture du livre Tangvald - Kemeid Olivier - 9782847207910 version électronique disponible
    Tangvald Kemeid Olivier 32,95 $
  5. Couverture du livre Homo deus : une brève histoire de l'avenir - Harari Yuval Noah - 9782226393876 version électronique disponible
    Homo deus : une brève histoire de l'avenir Harari Yuval Noah 36,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2017 - Gallimard Montréal