suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Nuit blanche, magazine littéraire. No. 148, Automne 2017
Ce qu’en dit l’éditeur
C’est l’automne et pour la troisième fois, Nuit blanche présente en couverture une figure de la « relève » littéraire âgée de 35 ans ou moins, cette fois-ci la poétesse Erika Soucy. Sous la forme d’une lettre touchante à une auteure décédée à l’âge de 24 ans, elle signe un « Livre jamais lu » qui carbure à l’énergie de l’oralité. Puis, Yvan Poulin rencontre Dimitri Bortnikov, ce Russe qui manie le français comme il l’entend, en le tordant et le secouant. Viens ensuite, par Pénélope Cormier, le parcours de Serge-Patrice Thibodeau, poète-éditeur de Moncton qui inscrit l’Acadie dans l’enchaînement de tous les ailleurs. Découvrez aussi Henri Barbuse dans la rubrique « Écrivains méconnus du XXe siècle », des commentaires de lectures toujours plus intéressants, « D’un dialogue de sourds sur la langue » par David Laporte et « Les pamphlets de Céline : publier l’impubliable. » par Rémi Ferland.
Biographie
Née à Portneuf-sur-mer, sur la Côte-Nord, Erika Soucy est la fondatrice de l'Off-Festival de poésie de Trois-Rivières. Elle a publié deux recueils de poèmes aux Éditions Trois-Pistoles. Les murailles est son premier roman.
Consultante en gestion internationale depuis une trentaine d’années, spécialisée en management des organisations, Michèle Bernard travaille surtout en Europe, aux États-Unis et au Québec. Titulaire d’un diplôme de MBA de HEC-Montréal, elle mène en parallèle une carrière de chargée de cours dans le milieu universitaire québécois et européen et une autre de journaliste. Ses articles portent essentiellement sur la géopolitique et l’expression culturelle des pays d’Europe centrale. Michèle Bernard publie aussi des entrevues d’auteurs et des commentaires de lecture pour le magazine littéraire Nuit blanche.
Née à Québec, Thérèse Lamartine habite Longueuil. Elle a étudié le journalisme, les communications et le cinéma à l’Université de Montréal. Elles, cinéastes... ad lib est paru en 1985 aux Éditions du Remue-Ménage. Plus récemment, elle a publié un roman, Soudoyer Dieu (JCL, 2009), ainsi qu’une anthologie, Le féminin au cinéma (Éditions Sisyphe, 2010). Avant de se consacrer à l’écriture, elle a occupé le poste de directrice de Condition féminine Canada, au Québec et au Nunavut. Elle travaille depuis quelques années sur un dictionnaire mondial des femmes cinéastes, un projet répertoriant à ce jour plus de 2400 noms.
Bruno Lemieux est né à Sherbrooke. Professeur de littérature et de communication depuis plus de 20 ans, il s’intéresse à la production contemporaine et à la transmission de la culture ; à cet égard, il compte parmi les fondateurs du Prix littéraire des collégiens. Au fil des ans, il a animé des causeries littéraires, tant à Montréal et Québec qu’en région, et collaboré aux Correspondances d’Eastman. Sur le plan de la création littéraire, il privilégie les textes courts, des nouvelles et des suites de poésie qu’on peut lire dans diverses revues. Photo : Sylvain Martel
Québécois de naissance et Acadien d'adoption, David Lonergan a enseigné au secondaire (1966-1975), cofondé deux troupes de théâtre professionnel (La Famille Corriveau à Longueuil, 1973-1977; Pince-Farine en Gaspésie, 1978-1992) pour lesquelles il écrit (seul ou en collectif) une vingtaine de pièces dont «Les Otages» (1987). Parallèlement, il travaille dans des journaux, à la radio et à la télévision, et publie divers ouvrages dont «Blanche» (roman, 1989) et «La Bolduc, la vie de Mary Travers» (1992). En 1994, il déménage à Moncton où il travaille pour différents organismes culturels. Depuis 2001, il enseigne le journalisme et l’histoire du théâtre à l’Université de Moncton. Il a publié «La création à cœur : l’histoire du théâtre l’Escaouette» (2000), «L’homme qui était sans couleurs» (2003), et participé à la création d’«Ode à l’Acadie» (2004) comme recherchiste et auteur des textes. Depuis novembre 1994, il tient une chronique sur la production culturelle acadienne dans le quotidien L’Acadie Nouvelle, et a publié plusieurs articles sur la littérature.
Judy Quinn est l'auteure de trois recueils de poésie parus au Éditions du Noroît : L'émondé (2008), Six heures vingt (2010) et Les damnés inflationnistes (2012). Son premier roman, Hunter s'est laissé couler, a remporté le prix Robert-Cliche 2012.
Journaliste, critique, essayiste, observateur attentif de la société contemporaine, Laurent Laplante est très actif dans le monde des lettres au Québec.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Je veux une plume - Casabonne JF & Chevalier M. - 9782924720844
    Je veux une plume Casabonne JF & Chevalier M. 24,95 $
  2. Couverture du livre Lambeau (Le) - Lançon Philippe - 9782072689079 version électronique disponible
    Lambeau (Le) Lançon Philippe 37,95 $
  3. Couverture du livre Meurtre du commandeur (Le) 1 - MURAKAMI HARUKI - 9782714478382
    Meurtre du commandeur (Le) 1 MURAKAMI HARUKI 32,95 $
  4. Couverture du livre Nous qui n'étions rien - THIEN MADELEINE - 9782896943302 version électronique disponible
    Nous qui n'étions rien THIEN MADELEINE 32,95 $
  5. Couverture du livre Vingt-trois secrets bien gardés - TREMBLAY MICHEL - 9782330119294
    Vingt-trois secrets bien gardés TREMBLAY MICHEL 14,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2018 - Gallimard Montréal