suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Moebius. No. 149, Avril 2016
Ce qu’en dit l’éditeur
Dans ce numéro de Mœbius, si vous trouverez bien des textes qui se passent dans un futur plus ou moins postapocalyptique, vous trouverez surtout des textes dans lesquels il est question de cataclysmes intérieurs. De véritables débordements, mais de l’ordre du privé. Des crises personnelles, des catastrophes à petite échelle, qui pourtant transforment, redéfinissent ceux qui les vivent. Certains personnages ont peur du moindre bouleversement, petit ou grand ; pour eux, tout est une catastrophe monumentale. Pour d’autres, une perturbation vécue dans un passé plus ou moins lointain laisse des traces indélébiles avec lesquelles il faut apprendre à vivre. Quelques textes présentent des épisodes particulièrement troublants de vies humaines, et sont à eux seuls de petits cataclysmes. Des suites poétiques évocatrices proposent des visions sensibles de notre monde en déroute, de notre propre disparition annoncée, ou donnent à voir la frénésie destructrice de ce monde.
Biographie
Née en 1982, Mylène Durand a grandi entre Joliette et Montréal. Elle détient une maîtrise en création littéraire de l’Université de Montréal. Elle a travaillé aux Éditions du Noroît et est présentement professeure de littérature au cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu. En 2009, le Prix Fiction du Salon international du livre insulaire d’Ouessant (France) lui a été décerné pour son premier roman L’Immense Abandon des plages.
Marisol Drouin est née à Baie Saint-Paul en avril 1976. En 2011, elle publie Quai 31, un premier roman aux éditions La Peuplade. Elle vit à Montréal.
Louise Dupré a fait paraître des textes dans un grand nombre de publications au Québec, au Canada anglais et à l’étranger. Auteure d’une quinzaine de titres, qui lui ont valu de nombreux prix et distinctions, elle a signé huit recueils de poésie dont Noir déjà (le Noroît, 1993), Tout près (le Noroît, 1998) et Une écharde sous ton ongle (le Noroît, 2004). Elle a aussi publié des livres d’artiste, les romans La memoria (XYZ, 1996) et La Voie lactée (XYZ, 2001). Elle est professeure au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal.
Né au Saguenay (La Baie), Dany Leclair s’est exilé à Montréal au début des années 90 afin de poursuivre ses études à l’UQAM. Il enseigne la littérature au Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu depuis une dizaine d’années, et profite du calme de ses soirées de banlieusard pour écrire. Le sang des colombes, son premier roman, est paru en 2007 chez VLB éditeur.
Après sa maîtrise en création poétique, Mathieu Simoneau a fait paraître des textes dans des revues telles que Moebius et Le Sabord, a participé à plusieurs lectures publiques et a rédigé des critiques de poésie, notamment pour Nuit blanche et le site Les Méconnus. Il a reçu la mention du prix Piché de poésie en 2014 pour une suite poétique intitulée Sur l’autre versant, publiée dans le collectif Tailler les mammifères. AU NOROÎT, «Il fait un temps de bête bridée» (collection « Initiale ») est son premier recueil.
Jonathan Charette est détenteur d’un Baccalauréat en études littéraires de l’UQAM. Ses poèmes ont paru dans les revues Estuaire, Exit et Art le Sabord. En 2012, il a participé au Festival de la poésie de Montréal.
Lorsqu’elle était jeune, Marie-Sissi voyait son avenir tracé : elle voulait devenir sexologue. Mais un jour, à dix-sept ans, la jeune Montréalaise commence à lire La grosse femme d’à côté est enceinte de Michel Tremblay. C’est la révélation. Elle se tourne vers la littérature et obtient une maîtrise en création littéraire. Depuis, elle n’a cessé d’écrire, comme journaliste pour la presse féminine, auteure et scénariste. Elle a entre autres coscénarisé le film Borderline, tiré de ses romans, qui a notamment reçu le prix Génie de la meilleure adaptation en 2008. Précisons que Marie-Sissi écrit souvent devant la télé, sur son divan rouge, en position dite « de la crevette ».
Né au Chili, Nicholas Dawson a passé une partie de son enfance à Montréal et toute son adolescence à Brossard. Aujourd’hui, il détient une maîtrise en création littéraire de l’UQAM et, en plus d’enseigner la littérature au collégial, il poursuit des études doctorales en études et pratiques des arts. Auteur de La déposition des chemins (Éditions La Peuplade, 2010), il tient depuis 2008 L’Écran fenêtre, un blogue d’essais et de photographies qui, en 2015, a fait l’objet d’une exposition à la galerie Aux vues. Il publie régulièrement des poèmes, des récits, des critiques et des photographies en revue, dans des ouvrages collectifs et sur le Web (Moebius, Estuaire, Z.A.Q., Urubu, La Recrue du mois, Les Méconnus).
Marie-Chantale Gariepy est l’auteure de quatre romans, trois livres jeunesse et plusieurs nouvelles. Elle est de ces auteurs qui finissent par s’imposer avec le temps. Depuis presque dix ans, elle s’est fidélisé ses lecteurs, d’abord avec Sparadrap (2005) puis Dredio (2008) et Gina (2009) en façonnant des univers très singuliers. Elle a également scénarisé, signé des articles pour des revues et dirigé le magazine EGO. En 2008, elle obtient le Prix Joseph S. Stauffer qui souligne l’excellence d’un artiste dans sa discipline, et la même année, Dredio (Marchand de Feuilles) est finaliste au Prix France-Québec. Née en 1975, Marie-Chantale Gariepy vit à Montréal avec sa famille.
Nouvelliste, romancier et critique littéraire (L’inconvénient, XYZ), David Dorais a obtenu un doctorat en langue et littérature françaises à l’Université McGill et une maîtrise en études littéraires à l’Université du Québec à Montréal. Professeur de français au cégep de Sorel-Tracy, il a également enseigné au cégep du Vieux Montréal, ainsi qu’à l’Université McGill et à l’Université du Québec à Montréal. Il a publié à L’instant même Les cinq saisons du moine (2004) et Le cabinet de curiosités (2010).
Jean-François Létourneau a rédigé un mémoire et une thèse portant sur les littératures autochtones (Université de Sherbrooke). Il a enseigné en milieu autochtone, notamment à Kuujjuaq (Commission scolaire Kativik) et plus récemment à l’Institution Kiuna, un centre d’études collégiales situé à Odanak. Il enseigne la littérature au Cégep de Sherbrooke.
Née à Montréal en 1945, Denise Desautels a publié, au Québec et à l’étranger, plus de trente recueils de poèmes et livres d’artistes qui lui ont valu de nombreux prix littéraires, notamment le prix Quebecor du Festival International de Poésie de Trois-Rivières pour Leçons de Venise (Le Noroît, 1991), le prix du Gouverneur général du Canada pour Le saut de l'ange (Le Noroît et L'Arbre à paroles, 1992), et les prix de la Société des écrivains canadiens et de la Société Radio-Canada pour Tombeau de Lou (Le Noroît, 2000). À l’automne 2004, Mémoires parallèles, une anthologie de son travail poétique — choix et présentation de Paul Chamberland —, paraissait aux Éditions du Noroît.
Aimée Lévesque est née à Rimouski en 1985. Trois fois semi-finaliste du Prix de poésie Radio-Canada, elle a publié des poèmes notamment dans Estuaire et Exit de même que sur son propre blogue (hiroshimem.com). Tu me places les yeux est son premier livre à La Peuplade.
Françoise Major a complété une maîtrise en création littéraire à l’UQAM sous la direction de Louise Dupré. Rédactrice et réviseure pigiste, elle habite aujourd’hui à Mexico, où elle enseigne le français et la culture québécoise. Lorsqu’elle s’ennuie trop de Montréal, elle noie sa peine dans des pulques bien frais. Dans le noir jamais noir est son premier livre.
Isabelle Gaudet-Labine a grandi dans la campagne lanaudoise, mais elle vit et travaille actuellement à Montréal. Elle a fait paraître le recueil Des ombres en formes d’oiseaux en 2005, aux Éditions du Noroît. Elle participe à de nombreux événements littéraires à Montréal, dans diverses régions du Québec, et à Paris. Elle a publié dans les revues Estuaire, Moebius et quelques-uns de ses poèmes ont été traduits en espagnol dans la revue en ligne El coloquio de los perros. Entre la chair et l’acier est son deuxième livre.
Né en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale, Hans-Jürgen Greif s’est établi à Québec où il a enseigné les littératures française et allemande à l’Université Laval. Se consacrant également à la recherche littéraire et à la création, il a publié des ouvrages critiques, des romans et des recueils de nouvelles. Il enseigne aussi la phonétique orthophonique allemande aux chanteurs du Conservatoire de musique de Québec.
Poète, romancière, essayiste lauréate de plusieurs prix littéraires, Nicole Brossard signe ici son dixième roman, après notamment Le désert Mauve (1987), Baroque d'aube (1995), et Hier (2001). Ses livres sont traduits en plusieurs langues.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Lambeau (Le) - Lançon Philippe - 9782072689079 version électronique disponible
    Lambeau (Le) Lançon Philippe 37,95 $
  2. Couverture du livre Leurs enfants après eux - Mathieu Nicolas - 9782330108717 version électronique disponible
    Leurs enfants après eux Mathieu Nicolas 39,95 $
  3. Couverture du livre Sorcières: la puissance invaincue des femmes - CHOLLET MONA - 9782355221224
    Sorcières: la puissance invaincue des femmes CHOLLET MONA 28,95 $
  4. Couverture du livre Moi, ce que j'aime, c'est les monstres - Ferris Emil - 9782896943739
    Moi, ce que j'aime, c'est les monstres Ferris Emil 39,95 $
  5. Couverture du livre Vingt-trois secrets bien gardés - TREMBLAY MICHEL - 9782330119294
    Vingt-trois secrets bien gardés TREMBLAY MICHEL 14,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2018 - Gallimard Montréal