suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Les écrits. No. 145. Novembre 2015
Ce qu’en dit l’éditeur
La première partie de ce numéro, intitulée « Le mythe, le rite », découle d’une rencontre internationale qui s’est déroulée en avril 2015 et qui a réuni de nombreux écrivains étrangers, tel Antoine Volodine et Alain Fleischer, et des auteurs québécois de différentes générations qui témoignent tous d’un vif intérêt pour la dimension mythique et rituelle de l’imagination créatrice et de la mémoire littéraire. Le deuxième dossier, « Le voyage, le paysage », rassemble des textes poétiques et narratifs qui abordent le voyage comme « paysage en mouvement » et le paysage comme « arrêt sur image » dans le film de nos déplacements. La dernière section, issue de la dernière Rencontre internationale des écrivains, réfléchit au potentiel créatif de l’événement envisagé sous l’angle intime et personnel autant que dans ses aspects collectifs et historiques. - See more at: http://www.sodep.qc.ca/numero/numero-145-novembre-2015/#sthash.vPAkZ9VC.dpuf
Biographie
Antoine Volodine est né en 1950. Il est l’auteur de quatre ouvrages aux Éditions de Minuit et de nombreux autres, dont Des anges mineurs (Le Seuil, 1999, prix du Livre Inter et prix Wepler) et Terminus radieux (Le Seuil, 2014, prix Médicis).
Alain Fleischer a fait des études de lettres, de linguistique, d'anthropologie et de biologie animale avant de se consacrer au cinéma, à l'art et à la photographie.
Écrivain, il est l'auteur d'une oeuvre désormais abondante. Il a publié, dans « La Librairie du XXIe siècle », L'Accent : une langue fantôme (2005), Le Carnet d'adresses (2008), et Réponse du muet au parlant. En retour à Jean-Luc Godard (2010).
Domingo Cisneros, métis de la nation Tepehuane, est né est en 1942 dans une maison mortuaire de Monterrey, au Mexique. En arrivant au Québec en 1968, il s’est installé à La Macaza, dans les Laurentides, où il a dirigé le département des Arts et Communications du collège Manitou et a formé toute une génération d'artistes autochtones. Considéré comme l’un des chefs de file de la renaissance de l’art contemporain amérindien et l’un des pionniers de l’art socio-écologique, il a exposé dans de nombreux musées au Canada et à l’étranger et a développé le projet Territoire Culturel, suite à une première expédition d’art-aventure dans la Zona del Silencio au Mexique, dans le but de mettre en valeur la vocation artistique et poétique de l’environnement sauvage. Il travaille à partir de matières animales, végétales et minérales. Parmi ses expositions solos, mentionnons Requiem for Sarain Stump (Galerie des Beaux-arts du Vermont, USA, 1975), Le bestiaire laurentien (Musée du Québec, 1988), Sky Bones (Mendel Art Gallery, Saskatoon, 1993), Resurreccion chichimeca (Museo Carrillo Gil, Mexique, 1994), La reconquête : Enfer, Purgatoire, Paradis (Le lieu, Québec, 2008). Parmi ses installations environnementales in situ, retenons Winter Works (Lac Macaza, 1989), Proyecto Chichimeca (déserts des états de Durango et Coahuila, Mexique, 1994), Parole de Lauzes (Parc naturel des Monts d’Ardèche, France, 2001) et Wampum 400 (Jardins éphémères de l’Espace 400e à Québec, réalisée avec Sonia Robertson à l’occasion du 400e anniversaire de la ville, 2008). À Sainte-Émélie de l’Énergie, où il vit, il a fondé le Centre de recherche et d’Expérimentation des Arts Forestiers. Cisneros affirme que l'imagination est la force la plus puissante qui puisse exister. Ses déclarations d’artistes sont l’œuvre d’un véritable écrivain, poète et essayiste, qui collabore régulièrement à des revues littéraires comme Moébius ou Les Écrits. Aux éditions Mémoire d’encrier, il a fait paraître sa correspondance avec le romancier Louis Hamelin dans l’anthologie Aimititau ! Parlons-nous ! (Laure Morali, dir., 2008).
Pierre Ouellet est né à Québec en 1950. Poète, romancier, essayiste, il a publié une quarantaine de livres et fait paraître une quinzaine d’ouvrages collectifs. Il a reçu le Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie essai à deux reprises, pour « À force de voir ». « Histoire de regards », paru en 2005, et « Hors-temps ». « Poétique de la posthistoire », publié en 2008, le prix Spirale Eva-Le-Grand pour « Où suis-je ? Paroles des Égarés », publié en 2010, le Grand Prix Québecor du Festival international de la poésie pour « Dépositions », paru en 2007 et le prix Ringuet pour « Légende dorée », publié en 1997. Le gouvernement du Québec lui a décerné en 2015 le prix Athanase-David pour l’ensemble de son œuvre.
Filippo Palumbo est chercheur associé à la Chaire de recherche en esthétique et poétique ( UQAM ). Parmi ses contributions récentes : «Le problème du gnosticisme» ( Trahir ) ; «Le décalage de l'âme : nihilisme et schizophrénie» ( Trahir ), «Descente dans l'imagination créatrice» ( Spirale ), «Les héritiers déshérités» ( Phares ) ; «Thérapeutique de la réfutation dans le Parménide de Platon»  ( Phares ).
Né en 1968, Alexandre Bergamini a publié Autopsie du sauvage (poésie, Dumerchez, 2003), Retournez l'infâme (roman, Zulma, 2005), Cargo mélancolie (récit de voyage, Zulma, 2008), Asile (poésie, Dumerchez, 2011).
Luc C. Courchesne est né à Montréal en 1972. Il a fait paraître "Livie" (L’Étendard, 1995) et "L’Inachevée" (Teichtner, 2000). Il a collaboré à divers livres collectifs et revues, participé à de nombreux spectacles littéraires et animé des ateliers d’écriture au Théâtre du Gesù. Il enseigne présentement la littérature et la création littéraire au Cégep du Vieux Montréal. AU NOROÎT, il a publié "À travers nuits, suivi de Hors les rêves" (2009). photographie de l'auteur : © Julie-Agnès Morin
Après Histoires cruelles et lamentables et Petites morts et autres contrariétés, Jean-Pierre Vidal poursuit dans ce recueil où les chutes abondent, son épinglage des travers contemporains et des défaites que, toujours et partout, nous nous cherchons pour survivre. Tour à tour emportée ou minimaliste sa prose est un scalpel qui découpe, défait, charcute. Avec un suprême doigté.
Guillaume Asselin termine actuellement une thèse de doctorat sur les métamorphoses du sacré dans la littérature moderne et contemporaine, au sujet desquelles il a publié quelques essais et prononcé plusieurs conférences. Il a co-dirigé deux ouvrages : le premier, en collaboration avec Jean-François Bourgeault, autour de l'oeuvre du philosophe Giorgio Agamben, sous le titre La littérature en puissance, paru en 2006 aux éditions VLB. Le second, en collaboration avec Pierre Ouellet, consacré aux rapports entre écriture et chamanisme et paru en 2007 aux éditions VLB sous le titre Puissances du verbe.
Jean Désy a terminé des études de médecine avant d'entreprendre un doctorat en littérature à l'Université Laval, puis une maîtrise en philosophie. Depuis, il vogue entre le Sud et le Nord, entre l'écriture et l'enseignement, entre la pratique de la médecine et la littérature. Il a publié plusieurs romans, nouvelles, essais et récits, notamment Nepalium Tremens (XYZ, 2011), Toundra-Tundra et L’esprit du Nord (XYZ, 2010), qui ont remporté plusieurs prix.
Andréa Moorhead, de souches allemande et normande, est née près des chutes de Niagara en 1947. Elle est directrice de la revue internationale Osiris, la première revue littéraire aux États-Unis à publier la poésie en plusieurs langues sans traduction. Elle collabore à plusieurs revues littéraires américaines, européennes et québécoises. Elle a publié plusieurs recueils ainsi que des traductions de la poésie contemporaine, entre autres, "The Edges of Light" d’Hélène Dorion et "Stone Dream" de Madeleine Gagnon (Guernica Editions) et "Night Watch" d’Abderrahmane Djelfaoui (Red Dragonfly Press). Photographe amateure et naturaliste passionnée, ses photographies ont paru dans de nombreux livres aux Éditions Anterem en Italie. AU NOROÎT, elle a publié "Géocide" (2013) et "De loin" (2010). Elle a de plus signé le choix et la préface de l’anthologie de Jean Chapdelaine Gagnon, "La déchirure des mots" (collection « Ovale », 2007).
Tout à la fois poète, romancier, historien d'art, dramaturge et essayiste, Hubert Haddad, né à Tunis en 1947, est l'auteur d'une oeuvre vaste et diverse, d'une forte unité d'inspiration, portée par une attention de tous les instants aux ressources prodigieuses de l'imaginaire.
Depuis Un rêve de glace, jusqu'aux interventions borgésiennes de l'Univers, premier roman-dictionnaire et l'onirisme échevelé de Géométrie d'un rêve ou les rivières d'histoires de ses Nouvelles du jour et de la nuit, Hubert Haddad nous implique magnifiquement dans son engagement d'artiste et d'homme libre.
Louise Dupré a fait paraître des textes dans un grand nombre de publications au Québec, au Canada anglais et à l’étranger. Auteure d’une quinzaine de titres, qui lui ont valu de nombreux prix et distinctions, elle a signé huit recueils de poésie dont Noir déjà (le Noroît, 1993), Tout près (le Noroît, 1998) et Une écharde sous ton ongle (le Noroît, 2004). Elle a aussi publié des livres d’artiste, les romans La memoria (XYZ, 1996) et La Voie lactée (XYZ, 2001). Elle est professeure au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal.
Benjamin Hoffmann est né en 1985. Après des études de lettres et de philosophie à l’École Normale Supérieure, à la Sorbonne, puis à l’université de Yale, il est actuellement professeur assistant à l’université d’État de l’Ohio (OSU). Il a déjà publié aux Éditions Gallimard Père et fils (L’Arpenteur, 2011).
Monique DELAND, poète et critique littéraire, a reçu plusieurs prix dont, récemment, le prix Alain-Grandbois de l’Académie des Lettres du Québec (pour Miniatures, balles perdues et autres désordres, Noroît, 2008) ainsi que le prix Félix-Antoine-Savard 2010. Elle est actuellement membre du comité de rédaction de la revue Les écrits, ainsi que membre élue à l’Académie des Lettres du Québec. AU NOROÎT, elle a publié «La nuit, tous les dieux sont noirs» (2014), «Généalogie des corps surpeuplés» (2011), «Miniatures, balles perdues et autres désordres» (2008, prix Alain-Grandbois), «Le Nord est derrière moi» (2004) et «L’intuition du rivage» (2000). photo de l'auteure : Michel Biron
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Guide des égarés - ORMESSON JEAN D' - 9782072694363 version électronique disponible
    Guide des égarés ORMESSON JEAN D' 22,95 $
  2. Couverture du livre Homo deus : une brève histoire de l'avenir - Harari Yuval Noah - 9782226393876 version électronique disponible
    Homo deus : une brève histoire de l'avenir Harari Yuval Noah 36,95 $
  3. Couverture du livre Huit montagnes (Les) - COGNETTI Paolo - 9782234083196
    Huit montagnes (Les) COGNETTI Paolo 32,95 $
  4. Couverture du livre Poids de la neige (Le) - Guay-Poliquin Christian - 9782924519295 version électronique disponible
    Poids de la neige (Le) Guay-Poliquin Christian 25,95 $
  5. Couverture du livre Un bruit de balançoire - BOBIN CHRISTIAN - 9791095438373
    Un bruit de balançoire BOBIN CHRISTIAN 29,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2017 - Gallimard Montréal