suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature française  / Légendes du je

Légendes du je

Sur commande Disponibilite_info
Ce titre est disponible à Montréal. Nous le recevrons dans les 5 jours (week-end et jours fériés exclus) et vous l'expédierons dès sa réception. Le délai de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec le délai habituel est de un à trois jours.

Éditeur : GALLIMARD Collection : QUARTO Date de parution : 13 juillet 2009 Rayon : LITTERATURE FRANCAISE Format : Broché EAN13 / ISBN :

9782070121861

Couverture du livre Légendes du je - GARY ROMAIN - 9782070121861
feuilleter
agrandir
Sur commande Disponibilite_info
Ce titre est disponible à Montréal. Nous le recevrons dans les 5 jours (week-end et jours fériés exclus) et vous l'expédierons dès sa réception. Le délai de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec le délai habituel est de un à trois jours.

Ce qu’en dit l’éditeur
Émile Ajar, Romain Gary LÉGENDES DU JE QUARTO 1428 pages, 20 ill. « ... Le roman et la vie se confondent, ma vie est une Narration tantôt vécue tantôt imaginée et si un journal américain m'a donné le nom de "collectionneur d'âmes", c'est que je ne cesse de faire mon plein de je innombrables, par tous les pores de ma peau... » Romain Gary, La nuit sera calme, 1974. « Malheureusement, Madame Rosa subissait des modifications, à cause des lois de la nature qui s'attaquait à elle de tous les côtés, les jambes, les yeux, les organes tels que le cœur, le foie, les artères et tout ce qu'on peut trouver chez des personnes très usagées. Et comme elle n'avait pas d'ascenseur, il lui arrivait de tomber en panne entre les étages et on était tous obligés de descendre et de la pousser, même Banania qui commençait à s'éveiller à la vie et à sentir qu'il avait intérêt à défendre son bifteck. » Émile Ajar, La Vie devant soi, 1975. LÉGENDES DU JE. Récits, romans : Éducation européenne - La Promesse de l'aube - Chien blanc - Les Trésors de la mer Rouge - Les Enchanteurs - La Vie devant soi - Pseudo - Vie et mort d'Émile Ajar [2009]. Édition de Mireille Sacotte, 1428 pages, 20 ill., sous couv. ill., 140 x 205 mm. Collection Quarto, Gallimard -rom. ISBN 9782070121861.
Biographie
Romain Gary, pseudonyme de Romain Kacew, né à Moscou en 1914, est élevé par sa mère qui place en lui de grandes espérances, comme il le racontera dans La promesse de l'aube. Pauvre, « cosaque un peu tartare mâtiné de juif », il arrive en France à l'âge de quatorze ans et s'installe avec sa mère à Nice. Après des études de droit, il s'engage dans l'aviation et rejoint le général de Gaulle en 1940. Son premier roman, Éducation européenne, paraît avec succès en 1945 et révèle un grand conteur au style rude et poétique. La même année, il entre au Quai d'Orsay. Grâce à son métier de diplomate, il séjourne à Sofia, La Paz, New York, Los Angeles. En 1948, il publie Le grand vestiaire, éducation sentimentale d'un adolescent au lendemain de la guerre, et reçoit le prix Goncourt en 1956 pour Les racines du ciel, fresque de la vie en Afrique Équatoriale où un idéaliste, Morel, a décidé de sauver les grands troupeaux d'éléphants que les Blancs et les Noirs menacent d'exterminer. Consul à Los Angeles, il épouse l'actrice Jean Seberg, écrit des scénarios et réalise deux films. Il quitte la diplomatie en 1961 et écrit des nouvelles, Les oiseaux vont mourir au Pérou et un roman humoristique, Lady L avant de se lancer dans de vastes sagas : La comédie américaine et Frère Océan. Sa femme se donne la mort en 1979 et les romans de Gary laissent percer son angoisse du déclin et de la vieillesse : Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable, livre cru et dur, mais aussi roman d'amour et de tendresse dans lequel Gary s'attaque au sujet tabou de l'impuissance sexuelle, Clair de femme, chant d'amour à cette « troisième dimension de l'homme et le la femme : le couple », et Les cerfs-volants, ultime roman qui renoue avec le temps du nazisme et de l'Occupation. Romain Gary se suicide à Paris en 1980, laissant un document posthume où il révèle qu'il se dissimulait sous le nom d'Émile Ajar, auteur de romans à succès : Gros-Câlin, L'angoisse du roi Salomon et La vie devant soi, histoire d'amour d'un petit garçon arabe pour une très vieille femme juive, qui a reçu le prix Goncourt en 1975.
Du même auteur
Ce livre a été associé à la Vitrine : Poissons d’avril
Ce livre a été associé à la Vitrine : Diplomates écrivains
Ce livre a été associé à la Vitrine : Centenaire de Romain Gary
Ce livre a été associé à la Vitrine : De la litterature française et des essais littéraires
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2018 - Gallimard Montréal