suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / La vie d’un matelot

La vie d’un matelot

Récits d'aventures

À venir Disponibilite_info
À venir

Éditeur : La Découvrance Éditions Date de parution : 21 février 2018 EAN13 / ISBN :

9782842658144

Couverture du livre La vie d’un matelot - COOPER JAMES FENIMORE - 9782842658144
feuilleter
agrandir
Ce qu’en dit l’éditeur
Les péripéties d'un jeune marin

Embarqué dès son plus jeune âge sur un navire marchand - pour échapper aux études et à la solitude - le jeune matelot apprend peu à peu les rudiments de la survie à bord et en mer. Il embarque sur des navires de commerce et navigue régulièrement entre l'Europe et l'Amérique. Il connaît les tempêtes, les accidents de mer, la misère, la prison. Il éprouve le feu de l'ennemi anglais et la captivité. Il fait de la contrebande de tabac puis part pour Canton et Calcutta, où il découvre le commerce de l'opium.

Un roman d'aventures passionnantes à travers les mers !

EXTRAIT

Mon goût pour la marine acquérait chaque jour de nouvelles forces, je saisissais les moindres occasions pour rôder sur les quais, observer les différentes espèces de vaisseaux, et les reconnaître à leur gréement. Un jour que je regardais un pavillon anglais, je m’entendis appeler par mon nom ; du premier coup d’œil je reconnus un habitant d’Halifax, et je m’enfuis à toutes jambes, dans la crainte qu’il ne m’appréhendât au corps pour me ramener chez M. Marchinton ; la peur d’être exposé de nouveau à de semblables rencontres et d’être trahi par le docteur me décida à chercher un navire. On m’envoyait au marché avec un domestique noir ; je me séparai de lui sous prétexte d’aller à l’école, et me promenai le long des quais jusqu’à ce que j’eusse aperçu un bâtiment à ma fantaisie. On l’appelait le Sterling, et il y avait sur le pont un second d’une physionomie ouverte et prévenante. Le Sterling était commandé par le capitaine John Johnston, de Wiscasset dans le Maine ; il en était propriétaire avec son père. Le second, nommé Irish, était natif de Nantucket.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Écrivain américain, James Fenimore Cooper (1789-1851), est connu pour ses nombreux romans, dont Le dernier des Mohicans. Engagé dans la Marine américaine à l’âge de dix-sept ans, il la quitte cinq ans plus tard.
Biographie
James Fenimore Cooper (1789 – 1851) est né à Burlington dans le New-Jersey. Il grandit au manoir d’Otsego Hall à Cooperstown dans l’état de New-York. Colon et homme politique, c’est le père de James Fenimore Cooper qui a fondé cette ville située sur la frontière (elle sera décrite par le romancier dans Les Pionniers). Après un début de carrière navale avorté, Cooper se mariera à Susan de Lancey, héritière new-yorkaise et mènera une vie de gentleman-farmer dilettante. Un pari avec sa femme l’entraine à écrire en 1820 Precaution, un roman dans la veine de Richardson ou de Jane Austen. Pris au jeu, il enchaîne avec The Spy en 1821, The Pilot. En 1823, il commence à écrire ses romans les plus célèbres, qui constitueront le cycle de « Bas-de-Cuir » (Leatherstocking Tales). Les Pionniers, Le dernier des Mohicans et La Prairie. Ces livres retracent la vie d’un trappeur, Natty Bumppo sur fond d’histoire et de mythologie américaine (guerre d’Indépendance, recul des indiens, destruction de la Prairie). Sa fortune est établie, et de 1826 à 1833, il vit en Europe car veut protéger ses intérêts en Grande-Bretagne. Il achève l’écriture de The Prairie à Paris, son talent n’est plus à prouver et il est récompensé par un triomphe. Quand il rentre en Amérique, sa popularité est mise à mal à cause de sa réputation réactionnaire. En effet, il s’insurge contre la distribution de terres aux pionniers immigrants et l’évolution vers une démocratie industrielle qui sapent les hiérarchies et les ressources naturelles. Conservateur, il s’intéresse à la Prairie pour des raisons politiques. Il préfère que les terres de l’Ouest soient réunies en grands domaines qui garantiront l’ordre social, plutôt qu’elles soient redistribuées à des petits colons qui les défricheront. Cette idée s’exprime dans ses romans. Il mourra brouillé avec la démocratie américaine en 1851.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Lambeau (Le) - Lançon Philippe - 9782072689079 version électronique disponible
    Lambeau (Le) Lançon Philippe 37,95 $
  2. Couverture du livre Mon frère - PENNAC DANIEL - 9782072786303 version électronique disponible
    Mon frère PENNAC DANIEL 24,95 $
  3. Couverture du livre Un été avec Homère - TESSON SYLVAIN - 9782849905500
    Un été avec Homère TESSON SYLVAIN 26,95 $
  4. Couverture du livre N'essuie jamais de larmes sans gants - GARDELL JONAS - 9782896943876 version électronique disponible
    N'essuie jamais de larmes sans gants GARDELL JONAS 22,95 $
  5. Couverture du livre Vers la beauté - FOENKINOS DAVID - 9782072784873 version électronique disponible
    Vers la beauté FOENKINOS DAVID 31,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2018 - Gallimard Montréal