suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature anglaise  / Jésus le bon et Christ le vaurien

Jésus le bon et Christ le vaurien

Sur commande Disponibilite_info
Ce titre est disponible à Montréal. Nous le recevrons dans les 5 jours (week-end et jours fériés exclus) et vous l'expédierons dès sa réception. Le délai de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec le délai habituel est de un à trois jours.

Éditeur : GALLIMARD Date de parution : 19 mars 2012 Rayon : LITTERATURE ANGLAISE Format : Broché EAN13 / ISBN :

9782070131914

Couverture du livre Jésus le bon et Christ le vaurien - PULLMAN PHILIP - 9782070131914
feuilleter
agrandir
Sur commande Disponibilite_info
Ce titre est disponible à Montréal. Nous le recevrons dans les 5 jours (week-end et jours fériés exclus) et vous l'expédierons dès sa réception. Le délai de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec le délai habituel est de un à trois jours.

Ce qu’en dit l’éditeur
Philip Pullman nous fait revisiter les passages les plus célèbres du Nouveau Testament, ceux dans lesquels Jésus joue un rôle clé, mais c'est pour mieux les détourner, à commencer par la naissance même de Jésus. D'après l'auteur, la vierge Marie aurait mis au monde deux jumeaux, l'un bien portant (Jésus), l'autre malingre (Christ). L'un serait le fils de Dieu, l'autre de Joseph. Tandis que Jésus devient le prédicateur que l'on connaît, dont s'emparent les rumeurs les plus folles, Christ entreprend de suivre son frère comme une ombre. Il prend en note tous ses discours pour en livrer l'interprétation qui lui semble le plus proche de la Vérité. Mais cette Vérité ne serait-elle pas en fait une manipulation utile au gouvernement des hommes, en réalité fort éloignée de la parole de Jésus? Ainsi est-on amené à réfléchir sur la façon dont l'information et l'histoire peuvent être manipulées à des fins d'intérêt. Mais Pullman ne prétend nullement livrer la vérité établie, seulement une interprétation. Il se décrit avant tout comme conteur, et c'est bien le grand mérite de ce livre : surprendre, provoquer, amuser.
Biographie
Philip Pullman est né en 1946, à Norwich, en Angleterre. Son père, pilote de chasse de la R.A.F., est tué en février 1954, au large du Kenya. La mère et ses deux jeunes fils, installés en Rhodésie du Sud, reviennent en Angleterre. Les deux frères sont élevés par les grands-parents maternels dans le Norfolk, tandis que leur mère travaille à Londres. Les garçons grandissent dans une atmosphère religieuse et paisible. Le grand-père, pasteur anglican, passe ses soirées à leur raconter des récits de la Bible. C'est en découvrant à l'école la 'Ballade du Vieux Mari' de Coleridge, que Philip Pullman commence à être attiré par l'écriture. Mais une vie de voyages prend le relais : sa mère s'est remariée avec un pilote de la R.A.F. et elle emmène les deux jeunes garçons avec elle en Australie. Philip, âgé de neuf ans, découvre les magazines illustrés –'Batman' et 'Spiderman'– et les émissions radiophoniques, qui stimulent son imagination : le soir, il improvise la suite de ces aventures à l'intention de son frère. À l'âge de dix ans, il retourne en Grande-Bretagne, au pays de Galles, et emménage avec toute la famille, agrandie de deux autres enfants. Il passe son temps à lire, à écrire des poèmes, à peindre et à jouer de la guitare. À treize ans, il rencontre un professeur qui le soutient dans son désir de devenir écrivain et lui permet d'obtenir une bourse pour préparer l'examen d'entrée à Exeter College, à Oxford, en 1965. Déçu par le niveau de l'enseignement, il envisage de suivre un autre cursus l'année suivante, en sciences politiques, philosophie et psychologie, mais sa requête est refusée. Il passe l'examen final avec la mention passable. Lors de sa dernière année à l'université, à travers la lecture du roman de Mikhaïl Boulgakov, 'Le Maître et Marguerite', Philip Pullman découvre le genre du réalisme fantastique. Il commence à écrire un premier roman mais, appelé en Ouganda pour s'occuper de sa mère malade, il ne le termine pas. Après divers métiers, dont celui d'apprenti bibliothécaire, il mène à bien un nouveau projet de roman, un 'thriller métaphysique', qu'il publie et pour lequel il obtient un prix. Il suit ensuite une formation pour devenir instituteur pour des élèves de neuf à treize ans, à Oxford. C'est en préparant des représentations théâtrales pour son établissement qu'il se met à écrire lui-même des pièces qui seront la première ébauche de ses romans pour enfants. Ses premières histoires policières fantastiques, qu'il écrit à raison de trois pages par jour, lui permettent bientôt de prendre un emploi à mi-temps à Oxford. Il devient formateur pour de jeunes professeurs en animant un atelier de conteur qui insiste particulièrement sur la mythologie grecque. Les romans s'enchaînent. Dès 1985, il commence une série policière dont l'héroïne, Sally Lockhart, doit beaucoup au célèbre Sherlock Holmes, et dont l'action se situe dans l'Angleterre de la fin du XIXe siècle. Mais c'est avec la trilogie 'À la croisée des mondes', qu'il a mis sept ans à écrire, que Philip Pullman connaît son plus grand succès. Photo : George Reszeter - 2007
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2017 - Gallimard Montréal