suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature moyen-orientale  / Druzes de Belgrade (Les)

Druzes de Belgrade (Les)

Disponible en librairie Disponibilite_info
Nous vous expédierons votre commande dès son traitement (week-ends et jours fériés exclus). La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

Éditeur : GALLIMARD Collection : DU MONDE ENTIER Date de parution : 09 février 2015 Rayon : LITTERATURE MOYEN-ORIENT/MAGHR Format : Broché EAN13 / ISBN :

9782070142811

Couverture du livre Druzes de Belgrade (Les) - Jaber Rabee - 9782070142811
feuilleter
agrandir
Disponible en librairie Disponibilite_info
Nous vous expédierons votre commande dès son traitement (week-ends et jours fériés exclus). La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

Ajouter au panier
papier
39,95 $
epub Cadenas Livre protégé par DRM, Cliquez ici pour plus d'info.
28,99 $
pdf Cadenas Livre protégé par DRM, Cliquez ici pour plus d'info.
28,99 $
Panier
À lire
« Une fresque romanesque foisonnante qui se démarque aussi bien par la force de ses personnages que par la justesse de ses repères historiques et géographiques. Nous sommes au milieu du XIXe siècle, Hanna Yaacoub, chrétien de Beyrouth, marchand d’œufs et jeune père de famille est pris malgré lui dans un convoi de prisonniers druzes en direction de Belgrade. C'est le début d'un exil forcé et d'une succession d'épreuves plus souffrantes les unes que les autres dans des cachots immondes, au gré des jugements arbitraires et des envies des pachas qui administrent l'Empire ottoman. Au cœur de cet enfer sur terre, le chrétien Yaacoub se liera d'amitié avec les Druzes, deviendra un des leurs alors que l'histoire libanaise a tout pour les opposer. C'est de ces liens fraternels dans l'épreuve qu'émane la lumière de ce roman qui, autrement, se bornerait au récit sombre d'une vie de prisonnier et d'esclave. Il faut aussi souligner le talent de Jaber pour les descriptions en tous genres qui mettent en valeur les sensations, les odeurs, les saveurs et les paysages qui ornent les déplacements de ces Druzes connus aux quatre coins du royaume pour leur courage et leur sens du travail bien fait. Voici un roman riche et enlevant qui emporte le lecteur, une plongée dans l'histoire des Balkans et du Liban, un incontournable de cette saison littéraire.  »

extrait sélectionné

Il ne ferma pas l’œil cette nuit-là. Il était entré dans le cachot accompagné de cette singulière odeur de pomme et même ceux qui avaient pour habitude de le frapper, de le faire trébucher ou de le retenir par la chaîne avaient eu peur de lui. Il les avait sentis se recroqueviller. Le gardien qui l'avait ramené à la porte de la cellule n'était pas entré avec lui pour l'attacher à l'anneau. Il avait mordu dans la pomme parfumée et lui avait fait savoir en turc, langue que Hanna comprenait désormais, qu'à partir de ce jour il ne serait plus enchaîné. Il avait attendu qu'il rejoigne sa place dans le coin, avait fait deux pas en arrière, la torche à la main, et avait verrouillé la porte. Il était assis là, sans chaîne! C'était invraisemblable! (...) La nuit avança, il les écouta ronfler, ainsi qu'il l'avait fait tout au long des deux années écoulées mais, cette nuit-là, leur ronflement résonnait d'une façon particulière. Il se sentit voler, toujours plus haut. Comme s'il était ivre. Comme si son ventre était gorgé de vin. Il passa les doigts sur la peau morte de sa cheville. Tendant la main dans la nuit, il effleura l'anneau de fer fiché dans le sol comme s'il touchait une partie de son propre corps.

Ce qu’en dit l’éditeur
Hanna Yaacoub est déjà en route vers le port de Beyrouth lorsque la ville commence à s’éveiller. Avec son panier plein d’oeufs durs, ce père de famille arpente les rues et propose des victuailles aux soldats en faction. Nous sommes en 1860 et la situation est extrêmement tendue depuis le massacre de Chrétiens par des Druzes du Mont Liban. Ismaïl Pacha règne alors d’une main de fer sur la région, et lorsque le cheikh Ghaffar Ezzedine vient réclamer la grâce pour ses enfants accusés d’avoir participé aux événements sanglants, il n’accepte d’épargner qu’un seul fils. Les autres seront déportés. C’est Hanna Yaacoub, "ce chrétien de malheur", qui est fait prisonnier à la place du rescapé et qui embarque finalement vers les geôles de Belgrade. Il arpentera ainsi les Balkans, le long du Danube et sur les routes de Bosnie, en compagnie des criminels Druzes devenus frères de détention... À travers cette magnifique fresque, Rabee Jaber nous plonge dans la douloureuse histoire libanaise de la seconde moitié du XIXe siècle. Grâce à un récit haletant et coloré, c’est la confrontation des identités avec la puissance des rouages géopolitiques qui prend corps sous nos yeux. Un conte d’une incroyable modernité.
Biographie
Rabee Jaber est né en 1972 à Beyrouth.Il est rédacteur en chef du supplément culturel du journal Al-Hayat et a publié quinze romans depuis 1992. La publication de Berytus, une ville sous terre constitue la première traduction en français de son œuvre.
Du même auteur
Ce livre a été associé à la Vitrine : Les romans en traduction en 2015
Ce livre a été associé à la Vitrine : Notre palmarès en littérature d'ailleurs en 2015
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2017 - Gallimard Montréal