suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature américaine  / Avenue des mystères

Avenue des mystères

Disponible sur commande Disponibilite_info
Si ce titre est disponible à Montréal, nous le recevrons dans les 5 jours (week-ends et jours fériés exclus) et vous l’expédierons dès sa réception. Si ce titre n’est pas disponible à Montréal, la commande prendra entre 4 à 6 semaines. Si ce titre est manquant, nous ne pourrons vous l’obtenir que si une réimpression est en cours. Le délai de commande est alors incertain. La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

Éditeur : SEUIL Collection : CADRE VERT Date de parution : 24 mai 2016 Rayon : LITTERATURE AMERICAINE Format : Broché EAN13 / ISBN :

9782021299786

Couverture du livre Avenue des mystères - IRVING JOHN - 9782021299786
feuilleter
agrandir
Disponible sur commande Disponibilite_info
Si ce titre est disponible à Montréal, nous le recevrons dans les 5 jours (week-ends et jours fériés exclus) et vous l’expédierons dès sa réception. Si ce titre n’est pas disponible à Montréal, la commande prendra entre 4 à 6 semaines. Si ce titre est manquant, nous ne pourrons vous l’obtenir que si une réimpression est en cours. Le délai de commande est alors incertain. La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

Ajouter au panier
papier
34,95 $
epub Cadenas Livre protégé par DRM, Cliquez ici pour plus d'info.
25,99 $
pdf Cadenas Livre protégé par DRM, Cliquez ici pour plus d'info.
25,99 $
Panier
À lire
« Ça y est, le grand conteur est de retour et il frappe encore une fois un grand coup. Reprenant certains thèmes qui lui sont chers (l’impossibilité de se prémunir des malheurs à venir, la transsexualité, les accidents absurdes qui marquent pour la vie, la perte d’être chers, le cirque, etc.), John Irving fait un léger pas de côté vis-à-vis du reste de son œuvre en s’essayant au réalisme magique. Au centre de ce récit qui nous amène principalement au Mexique, aux Philippines et au Mexique, Juan Diego Guerrero, écrivain en fin de parcours, va entreprendre un voyage. L’inconstance avec laquelle il prend ses médicaments ne tarde pas à le plonger dans des états de confusion qui lui font revivre différents épisodes de sa vie. Ajoutons à cela sa rencontre avec deux étranges femmes, mère et fille, toutes deux particulièrement voraces sexuellement. Nous voilà parti pour un grand tour, guidés par le maître, où se croisent jésuites, dompteurs de lions, médecin férocement athée et fillette lisant dans les pensées mais ne s’exprimant dans un babil uniquement compréhensible de son frère. Histoire, légendes et réflexions irriguent ce conte pour tous qu’il fait bon savourer en vacances.  »

extrait sélectionné

C’est alors que tout devint confus. Nos deux amis connaissaient l’histoire l’un comme l’autre, et ils étaient pressés d’en achever le récit. La Vierge dit à Juan Diego, le paysan, d’aller cueillir des fleurs. Qu’il y en ait eu en décembre peut laisser perplexe – et que le paysan ait trouvé des roses de Castille, encore inconnues au Mexique, intriguera davantage. Mais il s’agit d’une histoire de miracle et le temps que Dorothy ou Juan Diego le romancier en arrivent à la partie du récit où le paysan montrait à l’évêque les fleurs que la Vierge avait déposées dans son humble tunique, Dorothy avait elle aussi fait apparaître une petite merveille. Cette jeune femme pleine de ressources avait en effet sorti un préservatif, qu’elle avait enfilé sur le sexe de Juan Diego pendant leur dialogue. Elle pouvait faire plusieurs choses à la fois, qualité qu’il avait déjà observée et qu’il admirait beaucoup chez les jeunes croisés au cours de sa carrière d’enseignant.

Ce qu’en dit l’éditeur
Lors d’un voyage aux Philippines, Juan Diego Guerrero, écrivain américain célèbre et vieillissant, revit en rêves récurrents les épisodes de son adolescence au Mexique, à la lisière de la décharge publique de Oaxaca où lui et sa sœur Lupe ont grandi. Infirme depuis le jour où une voiture lui a écrasé le pied, Juan Diego a en outre le cœur fragile; il prend régulièrement des bêtabloquants, qui le protègent des émotions, et occasionnellement du Viagra, car on ne sait jamais… Des émotions, il en aura tout au long de son périple, notamment avec Miriam et Dorothy, mère et fille aussi désirables qu’inquiétantes. Ballotté d’hôtels en aéroports, Juan Diego se remémore entre autres la mort de sa mère, femme de ménage chez les jésuites et prostituée à ses heures, « tuée » par une statue géante de la Vierge Marie; son adoption par un couple improbable rencontré dans un cirque, où son destin et celui de sa petite sœur extralucide basculent. Marqué par le hasard et l’inéluctable, ce destin s’accomplira peut-être dans une modeste église au fin fond d’un quartier pauvre de Manille. Dépaysement assuré dans ce récit jubilatoire et débridé, qui se teinte de gravité lorsqu’il aborde les mystères insondables de la condition humaine. John Irving, né en 1942, a vécu en Nouvelle-Angleterre avant de s’installer au Canada. Depuis la parution du Monde selon Garp, qui l’a propulsé en 1978 sur la scène littéraire internationale, il accumule les succès tant auprès du public que de la critique. Son œuvre est traduite dans une quarantaine de langues. Avenue des mystères est son quatorzième roman. « Chez ce conteur prodigieux, le réalisme se grime d’une fantaisie congénitale et l’extravagance baroque atteint des sommets improbables. » — The Boston Globe Traduit de l’anglais (États-Unis) par Josée Kamoun et Olivier Grenot « L’auteur n’a pas son pareil pour orchestrer les catastrophes en cascade au carrefour du hasard et de la destinée. » — The Washington Post « John Irving sème une royale panique dans sa galerie de portraits colorés et nous tient en haleine du début à la fin. » — Seattle Times « Poignant, drôle et engagé : John Irving tel qu’en lui-même. » — The Toronto Star « Tout y est : le travesti, le cirque, l’orphelinat, la fille qui ne parle pas comme tout le monde, l’accident de voiture, le père, les bizarreries de la religion. Pour la plus grande joie des fidèles qui retrouveront les rythmes familiers et les ingrédients de toujours dans une combinatoire neuve. » — Newsday « John Irving est un magicien qui montre au public comment le lapin sort du chapeau. Il nous brosse le tableau d’un milieu où l’anormal est quotidien, où la marge occupe le centre, et où l’imprévu nous attend au tournant. » — Pittsburgh Post Gazette Josée Kamoun a traduit plus d'une trentaine d'ouvrages, dont de nombreux romans de John Irving, Philip Roth, Jonathan Coe et Richard Ford, ainsi que le rouleau original de Sur la route, de Jack Kerouac. Après une carrière dans la communication, Olivier Grenot consacre désormais l’essentiel de son activité à la traduction littéraire. Avenue des mystères est sa troisième cotraduction avec Josée Kamoun pour les Éditions du Seuil.
Biographie
John Irving est né en 1942 et a grandi à Exeter (New Hampshire). La publication de son quatrième roman, Le Monde selon Garp, lui a assuré une renommée et une reconnaissance internationales. Depuis, l’auteur accumule les succès auprès du public et de la critique. À moi seul bien des personnages est son treizième roman. Marié et père de trois garçons, John Irving partage son temps entre le Vermont et le Canada.
Du même auteur
Ce livre a été associé à la Vitrine : *Le choix des libraires* Romans en traduction - 2016
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2017 - Gallimard Montréal